dimanche 27 décembre 2015

Finir l'année en beauté

Comment une année démarrée dans le sang pouvait-elle finir autrement que dans la merde ?

L'horrible florilège se résout sur l'île de beauté, terre d'hommes libres, où comme à Béziers, on forme des milices pour des expéditions punitives. Les élections régionales mettant les nationalistes au pouvoir, les insultes racistes fusent désormais en langue locale et une fois les palais de justice de la république remplacés par des armureries, justice sera rendue à coup d'explosifs.

D'ailleurs les Arabes, étaient prévenus ! On ne va pas s'installer sur une île dont l’emblème est une tête prélevée sur un Maure. Ce mot désignait l'Arabe. 

Revenons à Béziers où un voile d'imbécilité semble avoir recouvert la ville pour longtemps. Une association musulmane a proposé de protéger les églises durant Noël provoquant l'apparition de l'édile hydrocéphale dans nos médias. Faut-il encore rappeler aux brillants habitants de tous bords de ce douar archimédiatisé que nulle autre force ne doit se substituer à celle des lois Républicaines et sa police ? Penser que des églises auraient besoin de "protection" en France, c'est admettre qu'il y ait un risque islamiste. Ces G.O religieux feraient bien mieux de faire le ménage dans leurs propres rangs et dénoncer clairement certains courants de pensée de plus en plus majoritaires chez eux.

Ni Ménard et sa milice de Minutemen provençale ni les barbus du pays des cigales ne doivent se substituer aux forces de l'ordre françaises.

Car décidément les tentations de s'affranchir de la République et ses lois deviennent de plus en plus fortes dans notre pays. Entre une droite affairiste qui souhaite l'impunité, une extrême droite qui veut se faire justice et des islamistes qui voudraient mettre le feu partout, nous nous retrouvons comme des chiens dans un jeu de quilles, spectateurs d'un combat d'où ne sortiront que des perdants.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.