lundi 26 septembre 2022

En roue libre

 

Cela devient systématique : à chaque fois qu'il cause dans son égout social, à chaque fois qu'il est invité à une radio ou sur un plateau télé, Méluche devient hors de contrôle. 

Il crée l'embarras autour de lui ou bien il fait des déclarations complètement stupides et à côté de plaque.

Pendant sa dernière sortie en date, il fait un appel à Booba, lui demandant de rameuter ses 5 millions de moutons décérébrés à sa "grande" manif contre la vie chère. Le gugusse lui répond que ce serait abuser étant donné qu'il roule lui-même en Lamborghini.  

Même Booba semble faire preuve d'un peu de jugeotte par rapport à Jean-Luc qui part complètement en vrille et ne sait plus quel cul lécher pour avoir du monde dans sa manif. 

L'appel au rappeur n'est ni innocent ni irréfléchi car le gugusse correspond parfaitement au profil idéal qui peut drainer du sympathisant lambda de LFI : gilet truc, antivax, complotiste et dernièrement pro-Poutine.

Grossière tentative de récupération mais qui a tourné au fiasco intégral.

Comme tout ce qu'entreprend Mélenchon. 

Faut qu'ils arrêtent de l'inviter sur les plateaux sauf peut-être pour faire le con chez Hanouna ou les grosses têtes.


samedi 24 septembre 2022

La Suède, l'idiot, le doigt et la lune

 

Le modèle scandinave, et suédois en particulier, nous a toujours été présenté comme exemple de société égalitaire, redistributrice, sociale et confraternelle. Aujourd'hui, on aimerait nous faire croire que tout cela n'a jamais existé et que cette population est brutalement devenue une horde de fachos xénophobes. 

Aux dernières élections, la coalition droite et extrême-droite a réussi à gagner la majorité des sièges et élira un premier ministre issu de ses rangs. 

Il semble que le même schéma va se répéter en Italie et pourquoi pas en France en cas de dissolution ou au plus tard en 2027.

Il n'y a plus personne pour faire face au phénomène. 

Les gauches se contentent de regarder les trains passer. Trop occupées à régler leurs comptes internes et faire la guerre aux centres et aux  soc-libs au lieu de travailler ensemble à gagner la sympathie et l'adhésion d'une majorité de l'électorat.  Elles sont affaiblies partout.

Elles se contentent de dénoncer l'irruption des droites dures en Europe et s'en offusquer au lieu de s'interroger sérieusement et se scandaliser sur les raisons qui ont fait que les citoyens votent pour eux. Depuis des années on se fatigue à leur montrer la lune, eux se contentent de regarder notre doigt. Les cons.

Les citoyens ne deviennent pas fachos d'un coup de baguette magique. Les gauches sont aveugles et sourdes. Elles refusent de voir et d'entendre la réalité de la vie des vraies gens, ceux qui se coltinent la violence, le communautarisme et la délinquance. 

La Suède, autrefois modèle de société a vu la vérole islamiste et mafieuse s'installer dans ses quartiers dorénavant tenus par des bandes rivales qui n'hésitent pas à s'entretuer dans les rues, au milieu des gens. J'en passe.

En France, le RN a fait la meilleure récolte de députés que jamais. Il a engrangé sans rien faire. Pourquoi devrait-il se casser le derche puisque la gauche travaille avec acharnement pour lui servir de marchepied. Des centaines d'exemples dans ce blog, où je me décarcasse et dénonce à tour de bras la gauche complice qui prend systématiquement la défense de ceux qui veulent abattre nos principes et nous réduire. 

Je refuse de croire que tous ces gens ont viré facho juste parce que les gauches l'ont décrété pour faire tourner leur petit commerce de l'indignation. 

mercredi 21 septembre 2022

On fait moins les malins, hein ?

 

Moi vous me connaissez, je ne tarde jamais à me réjouir du malheur des cons. 

Mais avouons qu'il y avait de quoi se tordre de rire et de pitié (c'est plus compliqué pour le second) en voyant les députés LFI hagards devant les micros incapables de formuler le moindre argument ou de répondre aux questions des journalistes. Paumés les gamins !

Symptomatique d'un parti/secte où, une fois le gourou absent, le reste du troupeau erre sans direction précise. Des gamins paumés qui n'avaient plus papa pour leur donner la main et leur indiquer ce qu'il faut dire, et faire.

Sauf que papa s'est précipité et a affiché grossièrement son soutien au gifleur, ce qui n'est pas passé même parmi ses plus fidèles. Une page est en train de se tourner.  

Mélenchon a pensé et géré son parti comme un petit dictateur de Corée du Nord. Seule maître à bord, interdiction de critiquer le chef. A la fin, il a cru malin d'adouber le mauvais bourrin, en faisant croire qu'il serait son meilleur dauphin. 

En attendant, je me poile de les voir tomber comme des mouches pour les mêmes causes qui leur servent à jouer les chevaliers blancs. Bien fait pour leur gueule ! 

Je tiens aussi à les féliciter d'avoir admis dans leur rangs la commissaire politique Rousseau, qui finira par les dézinguer systématiquement de l'intérieur. Elle a déjà commencé avec le petit Bayou qui n'a pas vraiment résisté et s'est mis en torche dès la première sommation. Gamin ! 

Alors attention à celui qui oubliera de relever la lunette pour pisser à la Nupes, il pourrait être traduit devant la commission de la très sainte perfection.

dimanche 18 septembre 2022

Vous reprendrez bien du crabe camarade

J'avais le choix entre deux illustrations : le départ de Méluche dans son gros 4x4 à la fête de l'huma, après avoir béni de postillons ses disciples hypnotisés, abreuvé d'insultes alliés et adversaires et enfin donné des leçons de sobriété énergétique.

Ou bien celle-ci, montrant le secrétaire général du PCF (ça fait frémir de constater que ce truc existe encore malgré la Corée du Nord et la Chine) en train de s'empiffrer d'un mets de luxe aux frais de ses militants (probablement).

Des ministres ont sauté pour moins que ça.

S'il manquait une preuve de la victoire du prolétariat en voici une. La gauche nupes ne défend plus grand monde puisque les luttes ont été triomphales. Voyez donc : on ne se contente plus du simple merguez-frite traditionnel ni du discours appelant à la fraternité et la solidarité sociales. 

On tient un discours "offensif". On fait du management de combat en conspuant les chômeurs et en les traitant d'allocataires assistés ! Même Sarkozy prenait parfois des gants avec ça. 

La gauche décomplexée.

Mais Roussel est seul à pisser dans son violon. Son règne finira au bouillon. Il gueule contre la nupes mais ses troupes continuent à en faire partie puisque seuls, ils ne seront pas assez pour faire une belote. 

J'oublie pour l'instant les pitreries des autres gauches, les écolos barjots et des frondeurs aux petits bras. 
 

samedi 20 août 2022

Ne pas désespérer Saint-Germain

Voici la rentrée littéraire et son cortège d'auteurs super bankables dont on devra se farcir le vomi intellectuel et le fatras mental à longueurs d'émissions à "contenu culturel" telles que chez Hanouna, Busnel et Trapenard et autres Barthès, bateleurs et cire-pompes, chargés de vendre du papier imprimé pour clientes d'hypermarchés.  

Dans cette cohorte de stars, Eric Naulleau distingue Virginie Despente et lui inflige une critique documentée et hilarante dans cet article criant de vérité sur la gugusse. 

Naulleau, que je n'aime pas particulièrement, dézingue avec maestria l'égérie de cette gauche en peau de zob qui continuera tout de même de nous dicter ce qu'il nous faut lire, penser et dire malgré l'abrogation de la redevance audiovisuelle. 

( Cliquer sur lire l'illustration, piquée chez un copain écrivain justement ).


mardi 16 août 2022

C'est pas nous !

Le régime des mollahs a nié toute responsabilité dans la tentative de meurtre sur l'écrivain indo-britanouille, alors que le contrat sur sa tête avait bien été lancé par leur leader révolutionnaire de l'époque, il y a plusieurs décennies.

C'est pas nous !

Plus de trente ans pendant lesquelles ce régime exténué et à l'agonie aurait pu lever le contrat, oublier l'auteur et son bouquin. Mais non. Chaque apparition de Rushdie devant les caméras devenant un événement mondial, redonnait à l'Iran de la visibilité internationale. Voilà comment une idéologie continue à exister en filigrane du parcours d'un simple écrivain.

Quant à l'égorgeur, il plaide non-coupable lui aussi. Il y aura donc un long procès où le pouvoir iranien fera encore parler de lui, s'assurant une présence médiatique inespérée.

Les autre chefs de cette pègre internationale vont être jaloux qu'on leur pique leur place de meilleur ennemi du monde occidental. 

Ces épouvantails aux petits pieds montrent une alliance inédite contre une OTAN renforcée et une Europe à peu près d'accord sur l'essentiel. Le champion de MMA moscovite se met à recruter des islamistes, des taulards et des soulots pour garnir son armée en déroute pendant que son pays sombre dans le tiers-monde. Le grand timonier exhibe ses joujoux pour effrayer une vieille femme, dusse-t-elle être reine des sénateurs US pendant que sa population continue à se faire trifouiller le nez cinq fois par jour.

Et chez nous, Mélenchon est gentiment remercié par l'ambassadeur de Chine pour son soutien. 

mercredi 10 août 2022

The republic, is me !

 

La vérole populiste use des mêmes ressorts qu'importe la latitude ou la coupe de cheveux. 

Trump a lui même révélé la perquisition du FBI dans sa résidence d'émir du golfe. En la rendant publique il a ainsi pu devancer les média et dénoncer l'acharnement du pouvoir sur sa personne, la manipulation de la justice à des fins politiques et le complot ourdi par des "puissances de l'ombre" afin de l'empêcher de guider le peuple. 

Certes Jonluk possède des appartement bien plus modestes, et les raisons pour lesquelles il a été perquisitionné sont bien moins ambitieuses, mais cela ne l'a pas empêché de filmer et de mettre lui-même en ligne la perquisition de son domicile pour annoncer en personne à ses admirateurs ce dont il était "victime". La mise en scène vise à couper l'herbe sous les pieds des media accusés de servir le pouvoir, reprend quasiment mot pour mot, la dialectique du complot visant à le discréditer politiquement et dénoncer l'acharnement dont il est l'objet. 

Les deux hommes, semblables par la petite taille de leur mains, admirateurs avoués de tortionnaires russes aux yeux porcins, ont aussi en commun une capacité stupéfiante de trouver le chemin jusqu'aux oreilles poilues d'une populace mentalement indigente afin de la pousser en masse contre les portes des édifices du pouvoir lorsque les urnes leur sont défavorables. 

La démocratie c'est caca.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...