samedi 27 mars 2010

Les deux points G

Cela fait un petit moment que Henri Guaino a disparu des médias nationaux. Il nous avait pourtant habitué à sa présence à travers les discours qu'il écrivait pour notre petit contremaître.

Mais où est donc passé Henri ? Serait-il entrain de nous mijoter une nouvelle réforme de l'éducation nationale ? Se penche t-il sur les nouveaux programmes d'histoire ? C'est vrai que la marotte de Henri, c'est l'histoire. Pas celle des historiens, non, celle du devoir de mémoire. L'histoire qui sent le bon vieux Banania.

Notre chef ne fait plus dans le discours grandiloquent, il ne donne plus dans le trémolo vibratoire, le flonflon ronflant. Depuis qu'il ne se rend plus sur les plateaux enneigés pour donner plus de gras à sa stature présidentielle, on n'entend plus parler d' Henri. Pourtant, la lettre de Guy Moquet, l'évocation de Jaurès, Blum et plus récemment Camus, c'est lui.

L'ouverture historique a vécu, l'ouverture politique aussi !

Une page importante dans le microcosme feutré de l'Élysée vient de se tourner à la suite de cette élection. Malgré les dénégations, la portée nationale du scrutin s 'est confirmée après cette semaine bien agitée où les cartes ont dû être redistribuées à droite, au centre et à gauche. Un mouvement de grande ampleur, dont on n'a pu voir que la partie émergée, a eu lieu sur l'échiquier politique national.

Le retour aux fondamentaux de la droite moi je suis pour. J'aime quand les choses sont claires et quand les clivages sont nets. Chacun doit garder son camp et le centre doit être déserté. La droite doit se prévaloir de son propre héritage historique et invoquer ses propres gloires du passé et recruter son personnel exclusivement au sein de son cheptel idéologiquement conforme (Quand elle peut) .

Note de l'auteur : ceux et celles qui s'attendaient à un billet à froufrous et dentelles en seront pour leurs frais : Ce texte est libellé "droite et politique" et sous-entend Guaino et Guéant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...