dimanche 3 novembre 2013

Marc le Fur ou le naufrage en direct.


Marc le Fur est un député breton donc qui ne craint pas les grands vents. 

Le député des Côtes d'Armor n'a pas oublié sa panoplie de clown et son bonnet rouge en venant au devant des micros et des caméras des ventilateurs d'info en continu pour dire tout le mal qu'il pense de l'Ecotaxe et prendre ses électeurs bretons pour des imbéciles.

Oncle Le Fur avait, non seulement soutenu le projet d'Ecotaxe :

M. Marc Le Fur. Cette taxe est un sujet majeur puisqu’on en attend une recette de l’ordre d’un milliard d’euros et que nous devons décider de sa création dans des délais très brefs : je vous renvoie à l’article 60 du projet de loi de finances pour 2009.
Une inquiétude existait, monsieur le secrétaire d’État, et tout comme MM. Méhaignerie, Benoit ou Poignant, je m’en étais entretenu avec vous. Finalement, vous avez su concilier des options qui semblaient contradictoires. Évidemment, l’option environnementale a été prise. Quant à l’option « aménagement du territoire » : elle nous habite, nous, habitants de l’Ouest, en particulier, mais cela est vrai pour bien d’autres régions. Ainsi lorsque, sur un territoire, il n’y a aucune alternative à la route, ni canaux, ni chemin de fer, à l’évidence, la taxe sera inutile car elle n’encouragera le développement d’aucun mode de transport autre que routier. L’amendement n° 2058 résout le problème en prévoyant des exceptions « au regard des considérations de disponibilité des modes de transport alternatifs à la route. ». Une autre exception est d’ailleurs prévue, qui répond à l’une des questions que vient de poser Philippe Tourtelier, pour les régions éloignées des centres européens.
Les solutions proposées, on le comprendra, n’enthousiasment pas les transporteurs. Beaucoup de questions doivent encore être réglées, en particulier concernant les modalités de la répercussion sur le prix des produits transportés…
M. le président. Il faut conclure, monsieur Le Fur.
M. Marc Le Fur. Il n’en demeure pas moins que l’amendement du Gouvernement réussit à concilier plusieurs objectifs et à valoriser l’aménagement du territoire.

Mais en plus il l'a votée des deux mains !!! 

Habitué au incidents de séances à l'assemblée, le député est un adversaire acharné du mariage pour tous et partisan de la primauté du mariage religieux sur le mariage civil. Un homme de compromis et de consensus. 

La boucle est bouclée.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...