vendredi 4 mai 2018

Blague block

On s'en doutait un peu, mais lorsque l'information est confirmée par un média aux sources sérieuses, on ne peut s'empêcher d'être plié de rire.

"Centralien à 4200 euros mensuels, fille de chercheur CNRS..."  C'est le profil des émeutiers qui ont cassé des vitres et cramé une bagnole qui, au passage , risquait de foutre le feu à tout un immeuble à la marge du défilé du premier Mai.

Voilà donc cette jeunesse dorée parisienne, culpabilisée par l'extrême gauche de faire partie de l'élite reproduite par papa-maman, et poussée à se déguiser, aller se faire des frayeurs en jouant à l’intifada classe VIP entre 14 et 16 heures.

C'est cette gauche qui prétend défendre les vrais smicards, les chômeurs et les contractuels qui servent à assurer les "acquis sociaux" de ceux qu'ils remplacent, sans jamais y avoir droit ?

Sans blague ?

Le pire est de les voir s'effondrer en larmes lorsqu'ils se retrouvent au commissariat, alors que les fils de bonne famille ne risquent pas grand chose car on leur reconnaîtra l'erreur de jeunesse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...