lundi 6 janvier 2020

Du sushi à se faire

Les Nippons, réputés pour leur sens de l'honneur exacerbé et l'amour kamikaze de leur patrie, sont ridiculisés par l'incroyable évasion du patron de Renault. 

Cette affaire redonne leur juste dimensions aux énormes pendeloques qu'ils prétendaient cacher sous leur kimono. L'autoritarisme culturel dont ils peuvent faire preuve, assorti de cette rigidité heureuse et raffinée qui va jusqu'à élever en plaisir inavouable l'art d'aller se faire curer les oreilles dans des cabinets feutrés.

Déjà une semaine et toujours aucun haut responsable japonais n'a fait seppuku... les traditions se perdent, c'est le bordel dans ce pays !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...