mardi 5 mai 2020

Dissolvons tout ça !

Jouons les madame Irma.

Allez... avant la fin de l'année, Macron serait bien avisé d'annoncer la dissolution de l'assemblée nationale, comme l'avait risqué Chirac en 97. Ça n'a pourtant pas empêché sa réélection pour un second mandat... souvenez-vous. Mais la question n'est même pas là.

La dissolution permettrait de mettre fin, provisoirement, au bordel politique infâme auquel est soumis ce pays. Jugez plutôt : en trois ans de présidence une année de gilets jaunes, une année de grèves puis une épidémie qui finit de mettre à genoux les gens et l'économie pour au moins un an supplémentaire... Des emmerdes volant en escadrille serrée !

La communication sur le manque de matériel médical a été des plus calamiteuse et c'est une erreur grossière que ce gouvernement paiera cash. La suite risque être encore plus catastrophique car les acteurs agissants dans notre société sont à cran. La crise de nerfs guette et rien de plus opportun qu'une dissolution pour apaiser l’inflammation sociale qui couve. Celle qui bloquerait tout pour de bon et nous amènerait à des extrémités politiques fâcheuses et regrettables.

Rappeler les citoyens aux urnes, c'est les remobiliser autour d'une question importante. Un nouvel objectif et les mettrait devant un choix politique important. Les oppositions devront se retirer les doigts du cul et montrer qu'ils n'ont pas que de la gueule. La majorité qui se dégagera devra gérer... elle n'aura pas ni choix ni des excuses. 

Une bonne remise à zéro des compteurs.

8 commentaires:

  1. Il y aura les municipales en octobre.

    RépondreSupprimer
  2. Pas grave. Y a des choses plus importantes que les rond-point fleuris et l'anniversaire de la doyenne du patelin.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, mais dissoudre ne ferait qu'ajouter un bordel au bordel et on n'a vraiment pas besoin de cela en ce moment, sachant en plus les majorités improbables qui sont sorties des derniers scrutins italien, espagnol et même allemand...

    RépondreSupprimer
  5. La France est une exception avec ses innombrables têtes de con de tous bords.

    RépondreSupprimer
  6. Assez d’accord avec toi. Macron pourrait décider d’un remaniement pour assurer sa réélection. Sauf que LREM pourrait rester majoritaire. Tu imagines des élections nationales poussée par Faure et Jacob comme têtes des deux partis de gouvernement historiques ?

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi pas ? le PS et LR n'ont qu'a se choisir de meilleurs bourrins; Nous ne sommes pas responsables du mauvais choix de leurs militants.

    RépondreSupprimer
  8. C'est une bonne idée sauf que nous aurons les municipales puis les départementales et les régionales en 2021. ça peut faire beaucoup...
    Dans tous les cas, le PS ne partirait pas seul mais avec une gauche écolo unie au 3/4

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...