mardi 3 mars 2015

Duralex and the city

On a retrouvé les heureux bénéficiaires des largesses des époux Tibéri, avantages cédés en 1998 à de électeurs fictifs et vrais parents nécessiteux, en échange d'un vote favorable et qui leur valent encore des poursuites judiciaires. 

En effet, les bébés parisiens qui avaient trouvé une place à la crèche contre le petit coup de main électoral de leurs papa-mamans à cette époque, vont bientôt pouvoir atteindre leur majorité et pourront ainsi rendre l'ascenseur au RPR  UMP en votant Sarkozy en 2017.

Comme quoi, lorsque les bande-mou prétendent que la justice française est laxiste,  pendant que les pisse-froid arguent qu'elle n'en a que pour les puissants, au moment où les pousse-mégot affirment qu'elle est lente, moi je ne vois modestement qu'un investissement en faveur de la jeunesse française et une façon de les impliquer politiquement en ces temps de désengagement militant. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...