dimanche 13 octobre 2019

Ligonnès : Castaner démission !

Questionné sur le manque de précautions et d'usage de conditionnel des rédactions à propos de l'affaire Xavier-Dupont Machin, un chef-journaliste a cru apporter l'argument suivant : ce sont les informateurs flics qui ont rapporté que le vrai Ducon a été arrêté à Glasgow, croix de bois croix de fer ...

Les flics étant sous la tutelle du ministre de l'intérieur, on peut légitimement réclamer la tête du patron de Beauvau. 

Les Plic et Ploc des extrêmes (gauche et droite) ne devront pas tarder à manifester, pour la dixième fois cette semaine, leur colère imbécile contre Castaner et exiger son départ.

Ainsi vont les média et les oppositions dans notre beau pays : une belle paire de burnes, gonflées de certitudes.

mercredi 2 octobre 2019

Et alors ?

A force de vouloir tous se faire élire dans le 9.3, les candidats de gauche vont devoir jouer des coudes car la foire d'empoigne pour le vote communautaire a bien commencé.

La meilleure illustration en est l'affiche de propagande élaborée par le patron de la FCPE en faveur de l'accompagnement par les femmes musulmanes voilées des sorties scolaires.

Ainsi le Rodrigo n'hésite pas à franchir à pied le marigot des basses compromissions électoralistes pour donner un bon coup de hache dans le tronc de plus en plus chétif de la laïcité et l'intelligence dans ce pays.

Il rejoint ainsi la cohorte de cette gauche de clientèle, compréhensive et tolérante envers les excès communautaires et islamistes, qui pense que la femme porte le voile par coquetterie, pire encore, par liberté de choix, alors qu'en Iran on exécute et au Maroc on met en taule, celles qui refusent.

Ainsi va le fier hidalgo Arenas,  car tout comme une urgente envie de déféquer, plus aucun principe ne tient devant une envie fulgurante de militantisme dans un département où le drapeau rouge cache toutes les misères.

L'illustration est naturellement dédiée au seul blogueur 21 vitesses, sans assistance électrique que je connaisse. Elle représente un des multiples détournements de l'affiche en question.

mardi 24 septembre 2019

Les castors et les blaireaux

Puisque certains prétendent que ceux de gauche qui ont voté Macron au second tour sont des castors, ils  oublient que certains à droite ont aussi voté et méritent également le sobriquet méprisant inventé par les militants d'extrême-droite.

Le problème de cette catégorie d’électeurs de gauche BCBG qui frissonne en jouant les insoumis au premier tour, passe tout le quinquennat à regretter son vote de "barrage" au second. Elle rejoint alors la cohorte des "en colère" au risque de tout mettre en danger au profit d'un seul perdant. Jeter le discrédit sur tout : le vote, les institutions, la loi... Légitimer les casseurs, la violence à l'encontre des forces de l'ordre et de la justice, attaquer les ministères et saccager les permanences de députés, comprendre l'islamisme et la haine des blancs et la soutenir, empêcher les manifs de se dérouler dans un climat démocratique. Attaquer tout ce qui représente l'état et le rendre responsable de la pluie et du beau temps.

 Il est alors inexact de les appeler castors puisqu'ils méritent amplement la dénomination de blaireaux.

Car ce sont bien les mêmes qui ont méticuleusement dérouillé le quinquennat Hollande à ce que je sache qui veulent dézinguer celui de Macron. Sauf qu'à la différence du premier, Macron ne compte pas sur des pseudo amitiés et des fidélités politiques idéologiques et s'embarrasse pas de pudeurs ni de fausse culpabilité "vraie gauche". Il ose discuter de tout et avec tout le monde. 

Les blaireaux n'auront jamais, au second tour, le candidat qui les mérite. Ils sont les meilleurs en tout. Il leur faut un surhomme. Jamais Mélenchon ou un de ses semblables ne sera qualifié car plus on fait de bruit dans les média, sur les réseaux sociaux ou à l'assemblée, plus on sera réduit à l'état de groupuscule (6%). 

La  France ne se joue pas sur internet, elle n'aime ni le buzz ni les surhommes.

Ils sont donc condamnés à vivre par défaut et jouer les castors... ou les blaireaux toute leur vie.

samedi 21 septembre 2019

Le poisson Onfray du jour


Le philosophe qui écrit plus vite que son ombre et dont les idées à angle droit sont encore plus rectangulaires que ses lunettes, déclare sa flamme à François Asselineau, l'hurluberlu des élections, le conspirationniste admirateur de Soral, lèche-cul de Vladimir de Russie, le hard-frexiteur redoutable !

 L'homme qui a "relevé le niveau du débat de cette présidentielle qui a sombré dans l'abysse"  n'a pas réussi à sortir des profondeurs de la fosse septique de la politique et atteindre le 0.95% des suffrages en sa faveur. 

On saura que l'inéluctable Onfray aura fait partie de cette lame de fond populaire irrésistible.

vendredi 6 septembre 2019

Saint Jean-Luc

Mélenchon s'offre des vacances de nabab de deux mois en Amérique latine pour se ressourcer, prétend-t-il auprès de ses modèles révolutionnaires. Il prépare son retour au pays bardé de l'attirail du futur martyr, victime d'une justice politique qui n'a pas encore rendu son verdict  mais ce n'est pas grave, tant que ses adeptes aveugles y croiront.

Jean Luc nous sort le couplet #metoo en comparant le sort qui lui sera fait à celui de Lula, en taule pour plusieurs années, mis en cause dans multiples affaires au parfum de corruption dans son pays. Rappelons que le gugussiñho a été débiné par ses propres camarades du parti des travailleurs. Sa protégée et successeure Dilma a connu également des déboires avec la justice. Tout ça a servi à renverser l'opinion publique et aidé à faire élire Bolsotruc, le pitre militaro-facho.  Merci la révolution populaire !

Un peu de dramatisation politique ne fait pas de mal, surtout après la déroute pitoyable aux dernières élections et le désaveu des machins jaunes. On s'accroche comme on peut. 

Tout de même, il faut en avoir du pognon pour se payer des vacances aussi longues ! 

Il était déjà dans l'avion lorsque les parlementaires ont voté le CETA, et dans le parloir au moment où la session parlementaire fut ouverte. Espérons qu'il sera de retour pour affronter la justice "aux ordres".

Pourquoi se faire élire député, représentant du peuple alors ? Je serai d'accord pour lui verser son indemnité en pesos ou reais.


"La république c'est moi"  hurlait-il aux flics. On va voir si les juges seront du même avis.

lundi 2 septembre 2019

Les stagiaires de Libé sont partis

On sait tous que Libération fait de la merde, je parle évidemment de la version en ligne (je ne vais tout de même pas acheter ce torchon). Entre articles raccolos en mode tendance sexe et check news bricolés*, on a pu tous suivre le suspense haletant du compteur referendum ADP. 

Mais aujourd'hui, c'est la rentrée officielle et fameux compteur militant qui avançait péniblement chaque jour de deux ou trois gugusses supplémentaires a fini par être abandonné. Les titulaires semblent de retour de vacances, probablement des séjours éco-responsable dans la jungle Indonésienne pour admirer, depuis leurs hamac 100% bio, les derniers orang-outangs en train de se branler. 

Moi je l'aimais bien ce compteur ridicule. Il montrait à quel point la privatisation de ce machin n'intéresse qu'une petite poignée de militants arqués sur leur haine de Macron. Je l'aimais bien car il confirme aussi que même l'idée de donner "la parole au peuple" brandie par les opportunistes nourris par RT France pour récupérer les machins jaunes, ne pisse pas très loin finalement.  Je l'aimais bien car pour mon égotisme démesuré, j'avais ce sentiment d'avoir raison que Libé ne fait que de la merde.

*Avez-vous remarqué le côté putassier et équivoque que portent certains en-tête de leur rubrique check-news? Souvent des questions dirigées auxquelles ils finissent par répondre non alors qu'ils veulent laisser croire que oui et inversement.

ex 1 : "Des balles ont-elles été tirées devant le domicile d'un député LREM, comme l'affirme Aurore Bergé?

Tu es sur Libé donc forcément contre Macron, d'emblée tu te dis c'est un check-news, donc pour toi c'est faux. Bah non pauvre andouille... c'est vrai, y a qu'à lire l'article en entier.

ex 2 :" Des jeunes insoumis ont-ils publié un communiqué revendiquant une ligne souverainiste laïque et nationaliste?"

Tu es sur Libé et donc forcément sympathisant de gauche, voire un peu insoumis, d'emblée tu te dis c'est un check-bidule, donc pour toi c'est faux. bah non Ducon... c'est vrai quand tu lis l'article.

Tu en veux une autre

Heureusement que les stagiaires sont en vacances à leur tour,  partis admirer les bonobos se renifler l'oigne dans la forêt primaire. Libé est sauvé !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...