mercredi 25 janvier 2023

Poutine dénazifie aussi l'Afrique

 

On ne présente plus le sympathique Dmitri et ses tatouages tribaux à la gloire des SS et autres Oberschtroumpfs bidules. Ce type a co-fondé avec Poutine, le nouveau libérateur des peuples opprimés, la milice Wagner, orchestre baptisé en hommage au compositeur préféré du père Adolphe.

Du nord, avec l'Algérie qui coopère militairement et achète armes et avions de guerre au tsar avec l'argent du gaz vendu aux occidentaux, au sud avec la récente réception en grande pompe du ministre des affaires étrangères russe par la ministre sud-africaine, tout semble indiquer que l'Afrique se dénazifie gentiment.

Les mercenaires, désormais sous les ordres du charmant Evgueni, un ancien taulard passé par les fourneaux du fast-food à la sauce soviet, proposent des putsch clé en mains aux caporaux énervés des pays africains. Ils impriment même des affiches exprimant la haine de la France et dénonçant la colonisation (?) à des pauvres soi-disant supporters chauffés à blanc pour les médiatiser à outrance à travers les réseaux et ainsi créer un effet feu de brousse à travers tout le continent ( et quelques banlieues gérées par LFI ).

Ces événements fâcheux, viennent contredire plusieurs années après la tirade de Sarkozy dans son discours de Dakar  "l'homme africain n'est pas encore entré dans l'Histoire", phrase mal reçue à l'époque bien que ce fut une référence malencontreuse à Aimé Césaire.

Nul doute que les mercenaires russes vont  les y aider.

mardi 17 janvier 2023

La retraite, c'est pour les vieux

 

Comme promis, j'ai fini par me faire une opinion pas tout fait tranchée de cette réforme des retraites et vu l'indigence généralisée au niveau actualité dans le pays, vu l'absence de marronniers à part le traitement médiatique du prix du beurre qui sert à fabriquer la galette des rois, je mets de côté la polémique stupide sur le port de l'uniforme provoquée par des gugusses favorables au port de l'abaya islamiste et nonobstant la longueur inhabituelle de cette phrase, j'aimerais alors faire part de quelques points clés susceptibles d'éclairer le débat.

1- j'ai toujours affirmé mon soutien à Macron. (ça c'est pour mettre les choses au clair pour les visiteurs perdus qui pourraient tomber sur ce billet)

2- comparé aux autre pays, en France on part à la retraite tôt.
3- comme en convient le taulier de ce blog, il n'existe pas de statistiques sur les pauvres, morts avant 62 ans.
4-le niveau du pouvoir d'achat des retraités en France dépasse celui des travailleurs.
5-le système français est à répartition et il n'est pas prévu d'en changer.
6-dans le futur, il y aura plus de retraités puisque les français ne font pas suffisamment d'enfants.
7-les français veulent contrôler drastiquement l'immigration.
8-la France est une société de loisirs
9-la retraite permet plus de temps de loisir
10- le loisir coûte cher.
11-il y a autant de régimes spéciaux de retraite que de corporations.
12- les français n'aiment pas les réformes
13-la gauche est stupide
14-le syndicalisme en France est un des plus faibles.
15- le COR contrairement à la gauche n'a pas de boule cristal
16- une guerre est vite arrivée.
17-la gauche est ridicule. (mais là je me répète)

Il y aurait d'autres constats à faire et j'en oublie. Je ne donne pas mon avis (quoique) car je ne me sens pas du tout concerné. Dans ma vie, j'ai travaillé en pointillé, fait mille boulots (de merde souvent), pas assez de cotisations. Le fait que j'ai failli mourir récemment relativise tout ce bordel (même si ce n'est pas un argument valable) Vu d'ici c'est un problème de riches. le combat des syndicats et de la gauche vise à garder certains avantages à certaines catégories, dont je ne fais pas partie.


 

lundi 9 janvier 2023

Les nouveaux légitimes

Après l'assaut du capitole, l'envahissement du palais présidentiel au Brésil, il semble que dans les démocraties on jouerait à qui est légitime ou pas en faisant peu de cas des résultats sortis des urnes.

Le vote c'est devenu caca, et comme dirait le nouveau coordinateur des espaces LFI : "le vote n'est pas l'alpha et l'oméga de la démocratie". Les partis populistes envoient les hordes de décérébrés à l'assaut des lieux de pouvoir dont auraient été privés leurs leaders pour cause de  démocratie.

Trump et Bolsonaro même combat ! Ils n'hésiteront pas à piétiner tous les principes et les lois pour se maintenir au pouvoir et délégitimer les autres. Personnellement, je ne comprendrai jamais comment on fait appel au "peuple" pour fouler au pieds son propre droit à choisir. A croire que ce "peuple" là ne serait que populace manipulable tout juste bonne à rester derrière son grillage pour recevoir des cacahuètes.

Les réseaux sociaux. La voilà la nouvelle organisation démocratique.  Peuchère !

En France, les procès en légitimité n'ont pas manqué non plus. Ils ont été clairement énoncés par les candidats malheureux des deux dernières élections présidentielles puis répétées à l'envi dans les réseaux et les médias. Propos périlleux pour notre démocratie rapportés allégrement et sans filtre par les éditorialistes, les sociologues et les commentateurs de tous bords. Il n'en fallait pas davantage pour qu'une horde d'excités décident de dévaster l'arc de triomphe et essayent de défoncer la porte d'un ministère. 

A quand l'envahissement de l'assemblée nationale ou le sénat ?
 

samedi 31 décembre 2022

Donnez-lui une fake news et un micro

 

... et tel un Archimède des temps modernes, il soulèvera les foules ! 

Ainsi donc, le camarade Kim-jonluk s'est une fois encore saisi d'un bâton merdeux pour monter à la tribune conspuer les uns et cracher sur les autres. 

Il marché comme un seul homme vers le ridicule en reprenant à son compte la fable de l'attentat terroriste politique contre les Kurdes montée par un troll qui aurait lâché que le M. du patronyme du tueur était en réalité Mehmet qui ferait de lui un agent turc.

Il n'en était rien puisque le machin a été démonté ici et . L'assassin s'appelait William Mallet, déjà connu pour avoir voulu tuer des gens dont l'origine ne lui plaisait pas.

Avec les déboires internes de son parti et la dispersion façon puzzle annoncée de la nupes, et après ses multiples revers électoraux, l'homme trouve encore un moyen de se discréditer en allant piétiner la mémoire de victimes d'un crime raciste.

mardi 20 décembre 2022

Qatar champion du monde toutes catégories

 

Le petit pays du golfe sort grand vainqueur de la coupe du monde de foot et sur tous les plans. 

Il a réussi à faire faire papatte à la fédération internationale en interdisant toute sorte de messages à caractère lgbtqwerty et autres vulgaires droits de l'hommismes susceptibles de choquer les saintes et bonnes mœurs de ses concitoyens. 

Le pays des nababs possédait quoiqu'il arrive dans son écurie un des deux bourrins de compétition susceptibles de devenir "le meilleur joueur/buteur du tournoi" puisque Messi et Mbappé lui appartiennent  via le PSG. Gagnant à tous les coups ! 

En plus d'interdire la vente de bière aux supporters, les insupportables hommes en djellaba filent des valises bourrées de biftons à des starlettes anciennes miss météo, devenues vice-présidente du parlement européen par la grâce de quelques soirées ouzo-bunga-bunga afin d'intercéder en faveur de ce pays auprès de la chienne d'infidèle d'Europe. Mécontents d'être interdits de couloir au parlement dorénavant, ils menacent de couper la livraison de gaz gnl malgré les contrats mirifiques signés avec les pays de l'UE. 

Pour finir, le go-goal argentin nous signifie si élégamment la profondeur de la pensée qatarienne avec ce geste, dont j'ignore s'il correspond aux moeurs et  traditions locales. Le petit émir à côté semble frissonner en s'esbaudissant devant la turgescence polymorphe du débile en vert. J'espère qu'il lui a laissé son 06 au moinsse.

lundi 12 décembre 2022

La coordination des espaces

 

En bolivarie on ne fait rien comme les autres. Même les mots et les concepts utilisés semblent surgir de bouquins que personne n'a encore lus. 

"Le vote n'est pas le B.A BA de la démocratie et on préfère le consensus aux élections" dixit le dauphin du conducator déjà casé co-président d'un nouveau think-tank, boîte à idées et future tirelire insoumise.

Les cadres du parti mouvement l'ont appris à leurs dépens et ont couru ventre à terre auprès des médias pour s'en plaindre, au point que Libé titre : "Il faut démocratiser la France Insoumise". Qu'est-ce à dire ?

Le parti du peuple se passerait-il de l'avis de celui-ci pour les désignations et les cafouillages internes ? Les partenaires PS, EELV et PC soumis a LFI à l'assemblée sont-ils alliés à un mouvement aux relents autocratiques ?

Les langues commencent à se délier. On parle d'auto-désignation, de purge, de diversion, de plaisanterie, fonctionnement clanique et de décisions autoritaires. De rétrécissement et de verrouillages.  

On n'a pas fini de rire avec ces clowns

mercredi 30 novembre 2022

Sale temps pour les dictatures

 

Je n'allais pas laisser ce mois de novembre sans billet. 

Ma tête de bite favorite s'est retranchée dans son bunker parisien et fait le gros dos après le méchant ratage Quattennens et en attendant la énième mise en examen de sa compagne pour malversations diverses. Bref, le cirque LFI continue ses turpitudes sans le chef des clowns.

Aujourd'hui, les chinois commencent à montrer des signes d'énervement après s'être laissé facialement reconnaître le trou de balle dans tous les coins de rue pour gagner des points de bon citoyen. Leur régime bananier a toujours refusé d'importer le vaccin occidental alors que les babouins en chef refusent de rouler dans autre chose que Mercedes et Porsche. L'occident a bon dos.

Les enturbannés iraniens ont aussi lâché les chiens sur les manifestantes qui refusent de porter le voile. Nos féministes wokistes devraient aller les remettre sur la voie de la raison car en agissant ainsi elles participent avec l'occident à la chasse aux musulmans selon la gauche. L'occident, toujours.

Les russes commencent aussi à dessaouler du monde parallèle que leur propose leur vieux poupon cruel slave. La gueule de bois soviétique à renforts de remorques pleines de cadavres de soldats revenus triomphalement du front. "Allah akbar" entendait-on dans les faubourgs ukrainiens ravagés par les tchéchènes. Après les violeurs et les assassins de Wagner, Poutine cherche des alliés chez les mollahs iraniens et les terroristes de Kadyrof, il finira peut-être par nous faire un beau coming-out, qui sait ? La haine de l'Occident toujours.

La pègre internationale aime son peuple au point de vouloir le massacrer systématiquement. Probablement pour qu'il ne tombe pas dans les mains de l'Occident satanique. 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...