mardi 15 juillet 2014

Reprendre une activité normale

Chers Brésiliens, chères Brésiliennes,

Juste un petit mot pour vous dire que vous avez été très chics de ne pas perturber la coupe du monde de football qui a eu lieu dans votre beau pays.

Ou du moins, de nous avoir permis de ne rien montrer pour ne pas donner l'exemple aux pouilleux des autres pays participant au tournoi.

Votre sens de la responsabilité n'a malheureusement pas été récompensé à sa juste mesure tant j'aurai aimé vous voir accéder au moins à la finale, mais fallait pas tomber sur l'Allemagne, ça vous a été fatal. Mais merci. Merci d'avoir accepté avec  gentillesse et samba de prendre sept buts dans le cul sans mettre le feu au Maracana ni saccager les infrastructures à un milliard qu'on vous a donnés. Merci de ne pas avoir dépouillé les magasins où on vendait les maillots des équipes et merci d'avoir épargné nos sponsors toujours aussi nombreux.

A présent vous pouvez y aller pour réclamer plus de justice et de sécurité dans vos bidonvilles en couleurs. Défoncez tout. Votre mémère à chignon vous a  porté la poisse.  Tout ça c'est la faute à Jésus.

Quant à moi, je vais continuer à grossir tranquillement en attendant 2018 lorsque je dirai aux Moscovites et aux Russes en général de se calmer, de boire davantage de Vodka, voire de casser de l'Ukrainien ou du Tchétchène une dernière fois avant le premier coup de sifflet de la coupe du monde pour se faire les nerfs. Nous n'oublierons pas non plus de leur laisser des infrastructures sportives à un milliard, quelques patates et une belle statue du commandeur Poutine avant de partir.

En attendant le Qatar.

Eu os beijo duro nas nádegas. "je vous embrasse le cul" merci google traduction!

Michel Platini.


vendredi 11 juillet 2014

Le nouveau prolo est arrivé

Mon lecteur gauchiste va encore se dire que le taulier de ce blog vire anti truc, pro machin chose mais moi, j'ai une télé et hier je suis resté comme deux ronds de flan quand, d'un oeil fuyant et désabusé, j'ai passé en revue les chiottes du PAF afin de trouver les chiches les plus dignes de recevoir mon auguste derche à poils courts. 

Et j'ai trouvé France deux ! Un reportage sur la chute de l'immobilier en France, enfin pas partout au grand dam de mon jeune beauf startupiste qui après avoir dilapidé l'argent d'un crédit impôt recherche miraculeux dans l'élaboration d'une appli révolutionnaire qui vous permet de localiser le vendeur de sextoys le plus proche de votre tante Proserpine (celle qui rit quand on...) se retrouve web-chômeur en attendant d'hériter de papa-maman pour pouvoir se payer son studio de 10 m2 dans un quartier branchouille de Paname.

Cette chute des prix ne concerne, selon le commentateur, que des bleds perdus généralement dans le nord et la Normandie. Je vous passe la séance "remotivation" qu'infligeait en direct  un patron d'agence à quatre chômeurs agents immobiliers portant la même veste marron caca, accessoire uniforme censé donner une plus grande cohésion à ce groupe en lui donnant l'impression d'appartenir à la même famille de demeurés.

Mais la séquence la plus croquignolesque c'est la rencontre avec Ginette et Marcel (j'ai changé exprès les prénoms pour ne pas qu'on les reconnaisse) . Gentils jeunes retraités habitant un modeste pavillon de banlieue -jusque là tout est normal- elle, femme de ménage, lui ouvrier.  Ils font partie de ces nouveaux clients qui veulent profiter de la baisse des prix pour acquérir "une résidence secondaire"en Normandie. Marcel prépare des sandwich au jambon-cornichon pour manger sur la route.

"Ginette et Marcel ont trouvé leur perle : une longère normande typique 162 m2 et 4 hectares de terrain pour  moins de cent-mille euros. Et par souci d'économie, le couple se rend sur le lieu de la visite en prenant les nationales"

Putain d'autoroutes trop chères !

samedi 28 juin 2014

L'UMP broie du noir

Avec ces dernières révélations, c'est le peu de dignité qui reste aux cadres de ce parti qui part à la broyeuse désormais. 

Déjà l'usage de la broyeuse avait été dénoncé en mai 2012 quelques jours après l'entrée du nouveau président à l’Élysée. Entre le 6 et le 15 mai les services de Sarkozy avaient broyé toute la correspondance destinée à François Hollande.

Ensuite, nous apprenions l'étrange disparition de toutes les archives de Claude Guéant correspondant à ses fonction en tant que secrétaire général de Sarkozy  à l’Élysée. Encore la broyeuse !

Aujourd'hui suite à l'incroyable affaire de surfacturation des comptes de campagne de Sarkozy, du prêt extravagant de Jacob au parti et de la grande escroquerie dont ont été victimes les militants UMP sollicités pour renflouer les caisses et le contribuable français dans son ensemble (dont ma grosse boulangère poujado-adipeuse) l'UMP touche le fond  avec les révélations sur l'usage permanent de la broyeuse sur la comptabilité du parti. 

Impossible de faire tout audit et de tracer les sommes gigantesques qui ont transité dans les caisses de l'UMP depuis des décennies alors que cette bande de charlots ne cesse de faire la leçon d'économie, et de bonne gestion à la papa !

Effacer toute trace de comptabilité,  rend le parti et ses cadres suspects. 

Broyer le courrier du président et faire disparaître des archives de secrétariat général de l’Élysée c'est forcément faire disparaître des documents qui impliquaient Sarkozy à plusieurs niveaux et dans plusieurs domaines. 

Pour résumer :  on peut dire  que Sarkozy a fait à la France exactement ce qu'il a fait à son parti l'UMP.

1 - Il a dépensé sans compter le fric qui ne lui appartenait pas.
2 - Il a trafiqué les comptes et donné une fausse comptabilité.
3 - Il a rendu les chiffres invérifiables en broyant des documents officiels.
4 - Il a placé des gens malhonnêtes aux postes importants autour de lui pour se couvrir.

En gros il appliqué des méthodes mafieuses dans les deux cas. J'espère vraiment que les juges ne le lâcheront plus !

vendredi 27 juin 2014

L'affront de gauche

Pierre Laurent ne craint pas le ridicule et ça on le savait depuis longtemps. Car comment expliquer qu'il continue à se revendiquer communiste en 2014 alors que seule la Corée du nord continue à s'en vanter. 

On le savait aussi car malgré son association avec le fielleux Mélenchon,  il arrivent à peine à  eux deux à faire10% (municipales)

Évidemment, la remise en question n'est pas à l'ordre du jour dans ce parti. Aucun doute : la vérité est leur. Chercher les raisons pour lesquelles ils ne soulèvent pas l'enthousiasme des foules, les raisons pour lesquelles ils ne reçoivent pas le suffrage de ceux dont ils veulent faire le bonheur malgré eux n'est pas dans prévu dans leur manuel.

Aujourd'hui Laurent à rajouté le pitoyable au ridicule en formant une coalition sénatoriale avec l'UMP pour retirer la réforme territoriale de l'ordre du jour histoire de la retarder pour mieux l'oublier. 

Les dinosaures et les escrocs c'est encore mieux que la carpe et le lapin .

Tous ensemble ouais !

vendredi 20 juin 2014

Bendjelloun tire à blanc

Il est rare que je parle politique internationale dans ce blog. Ce matin, la lecture d'un articulet semblable à une rédaction de 6ème sur le Point a réussi à me faire lever une paupière distraite. Alors je vais faire semblant de m'agacer en vous en faisant le commentaire.

Je dis semblant car les jérémiades des intellectuels arabes sur les conflits islamistes qui ensanglantent leurs pays  me font doucement marrer étant donné que leur interventions médiatiques pour dénoncer l’intégrisme, en plus d'être rarissimes, ils les justifient souvent comme une conséquence d'une atteinte de l'occident. Bref c'est toujours la faute des autres. Ainsi Tahar Bendjelloun, talentueux écrivain, ménage son lecteur musulman bon teint qui se dit modéré et moderne mais qui reste culturellement sur la ligne de crête qui le fait avancer comme un funambule prêt à se casser la gueule avec d'un côté l'enfer occidental et de l'autre le paradis musulman, en accusant un peu facilement les autres et pas un mot sur la responsabilité des musulmans dans ce qui leur arrive. Blanc ou noir... pas de nuances de gris!

Il fait comme un peu tout le monde : accuser Bush l'imbécile d'avoir enfanté un monstre, mis sur pied une "horde sauvage" qui sévit en Irak après avoir foutu le bordel en Syrie. Certes tout le monde est d'accord pour dire que les raisons d'envahir l'Irak étaient fallacieuses et que Bush avait envoyé ses boys pour protéger les émirs du pétrole que Saddam menaçait de Sadamiser de force. Normal ils ont payé pour ça. Mais ce que le gentil Tahar oublie de dire c'est que les irakiens sunnites ont accueilli cette "horde" comme des libérateurs. Des héros qui vont les libérer du joug du pouvoir chiite et c'est pareil du côté de l'aimable Assad.

Tahar ne va quand même pas dire que ce sont les Etats-Unis qui sont à l'origine de la guerre que se livrent les musulmans entre-eux en commanditant  l'assassinat de Ali, le premier Imam Chiite, gendre de Mahomet, acte qui a fondé le schisme religieux ? Parce que le souci d'aujourd'hui remonte bien  cette époque.

Nul doute que Bush et Blair furent les imbéciles jouets de leur cupidité qui fut exploitée tranquillement par des anciens chameliers multi-milliardaires. Mais une fois qu'on a dit cela, il reste une certaine tolérance hypocrite envers l’intégrisme musulman, voire un encouragement sous-jacent par les prises de position sur le port du voile, de construction de mosquées et de revendications communautaires diverses dans les pays laïcs par les même intellos, sous le prétexte de la liberté de culte alors que cette dernière n'est même pas envisageable en terre d'islam. Ce sont ces petites choses qui fabriquent l'intégrisme musulman, Tahar devrait le savoir, il connait bien le problème algérien et il a vu le glissement progressif de la  société algérienne vers l'acceptation de mœurs soi-disant islamiques dont elle ignorait l'existence il y a quarante ans seulement. L'intégrisme est insidieux, il pénètre par tous les trous (si je puis me permettre). Le problème dans ces pays-là est tout simplement de l'ordre du déficit démocratique.

Je reviens à l'introduction (non douloureuse) que je vous ai  faite à ce billet : je fais semblant de m'agacer... oui car au fond je m'en branle énergiquement  car on trouvera toujours des cons qui justifieront tout avec n'importe quoi et c'est même à cela qu'on les reconnait.

Tellement que j'ai  du mal à me reconnaître moi-même parfois. C'est dire.

mardi 17 juin 2014

Syndicalisme : le suicide en direct

Les syndicats français subissent le même désintérêt de la part des français que les politiques. Ils ne représentent plus qu'une petite partie des salariés sinon une minorité, ce qui met en question leur utilité aux yeux des citoyens. 

Aujourd'hui, je suis effaré de constater que la grève des cheminots n'est soutenue par personne. Nulle part, ni les radios du genre Inter qui habituellement trouvait toujours un argument en leur faveur, ni dans les canards plutôt objectifs comme le Monde. C'est inquiétant. 

Habituellement, on trouvait toujours çà et là quelques supporters qui, au pire, se montraient solidaires ne serait-ce que pour défendre avec eux le droit de grève. Il se trouve qu'aujourd'hui ce droit ne leur est contesté par personne : on a changé de majorité et ils sont les seuls à ne pas l'avoir remarqué. Le combat qu'ils mènent est montré  partout comme la radicalisation de petits groupes contre un projet longtemps discuté, déjà négocié et qui semblerait-il, irait plutôt dans un bon sens car il freinerait l'augmentation de la dette de cette entreprise et atténuerait pour elle les mauvaises conséquences de l'ouverture à la concurrence, qui est devenue inéluctable.

L'objectif de cette grève serait ailleurs. Les mauvaises langues prétendent que l'extrême gauche serait derrière pour finir d'enquiquiner un gouvernement déjà attaqué de tous les côtés. Si c'est vrai, c'est mal !

Ce manque d'engouement, même à gauche, est un signal de mort imminente pour les syndicats alliés à l'extrême gauche. Les partis comme le FdG entrainent avec eux vers le fond ces organisations syndicales qui oublient de faire leur job qui est de faire adhérer un maximum de citoyens à leurs actions en présentant des projets et une réflexion qui va dans le sens de l'intérêt de tous. Avec cette grève c'est tout le contraire qu'on constate : de plus en plus de citoyens sont fatigués de jouer les épouvantails idéologiques. Les salariés les plus précaires craignent de perdre leur boulot et nouveauté, la grève se déroule en plein baccalauréat, ce qu'on n'avait pas vu même sous Sarkozy.

A ce train-là, ils finissent par perdre leur peu de crédit qu'ils ont. Il ne leur restera finalement que la colère et la fierté de se dire les derniers des Mohicans d'un combat qui ne  concerne plus qu'un  petit cercle de plus en plus restreint. Un combat d'une autre époque, d'une idéologie du passé qui n'est plus revendiquée que par le riant régime de Corée du  nord et la Chine... encore que cette dernière garde son enseigne "démocratique et populaire" alors que dans l'arrière-boutique, les camarades se mettent des milliards de dollars dans les fouilles et répriment violemment tout ce qui bouge.

Je préviens ceux qui viendront mettre en doute ma gauchitude et j'assure à ces connards bornés qu'ils prennent  en ce moment le meilleur chemin pour ajouter à la défiance grandissante des citoyens à leur égard. 

Je me fous que ça les détruise personnellement tout comme ça finira de tuer les partis d'extrême gauche et écologistes qui font des scores de plus en plus minables aux élections. Mais ces gens-là ne doivent pas tuer avec eux le syndicalisme et la défense du salarié, ni la gauche et l'écologie politique... ils n'en ont pas le droit, ils n'en sont pas les dépositaires. 

De plus, j'aimerais qu'ils cessent d'appeler leur grève un mouvement social car ils ne sont pas le reflet de la société. Ils sont coupés de la nouvelle réalité des salariés français tout comme leurs camarades de parti. Ce  mouvement n'est pas plus "social" qu'un licenciement massif ne serait un plan social.

Il avait raison Valls finalement : ils veulent tuer la gauche en se faisant les alliés objectifs de la droite. Le problème qui se posera pour eux quand ils remettront la droite au pouvoir, c'est qu ils ne seront plus là pour le voir. Et ce sera bien fait pour leur gueule. Mais pourquoi emmener tout le monde dans leur naufrage ?



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...