mercredi 26 juillet 2017

Incendie à deux vitesses

Pour avoir entendu un pompier commenter le sauvetage d'une maison : " Nous avons pu éviter que le bien soit ravagé par le feu grâce à l'eau de la piscine..." On ne peut s'empêcher de penser que les gens fortunés ont bien de la chance dans le malheur. 

Vaut mieux avoir une villa avec piscine au milieu d'une nature méditerranéenne féerique, à deux pas d'une plage de sable fin fréquentée par la jet-set, que de vivre dans une cité pourrie, en banlieue par exemple (illustration) avec la peur au ventre lorsque votre voisin décide de flamber trois pauvres merguez sur le minuscule balcon pour offrir des vacances imaginaires à bobonne. 

Salauds de pauvres.

En attendant, pour espérer retrouver le meurtrier du petit Gregory, il va falloir attendre l'été prochain, entre la fin de Roland Garros et le début du Tour de France. Bordel à culs !

lundi 24 juillet 2017

L'écolo tombe à l'eau

Tout comme le populiste est le pire ennemi du peuple, l'écologiste politique est le plus mauvais représentant de l'écologie et de la politique.

Pendant que les ricaneurs politicards de gôgoche s'acharnent à dresser le bilan catastrophique du quinquennat Macron, certains, plus lucides sur leur situation, trouvent une minute entre deux colères pour faire le constat de leur échec.

Ainsi Yannick Jadot a enfin compris que Hamon s'est foutu de sa tronche. Ce dernier l'a utilisé comme tête de pioche (c'est juste une image, hein) qui lui a servi pour creuser la tombe du parti socialiste. Chacun de ces deux inoubliables héros de la dernière présidentielle partira dans une direction opposée, fonder son petit mouvement afin de continuer à survivre en se nourrissant sur la bête.

Rendons hommage à la clairvoyance involontaire de Jadot et souhaitons lui un bon voyage vers le néant politique.

vendredi 21 juillet 2017

Toi aussi deviens député FI

Trouve toi une guitare et écris une chanson engagée... non mieux que ça, emprunte une caméra et va tourner un mauvais documentaire pour conspuer un patron et ne pas hésiter à le faire chanter. Ensuite, fais-toi une pub monstre en récupérant un mouvement de jeunes contre la loi travail. Après avoir gagné un max de pognon, fais-toi élire député dans une circonscription sinistrée.

Habille-toi comme un sac et lève le poing avec tes camarades sur l'escalier du plais Bourbon et annonce sans prévenir tes camarades que tu te paieras seulement un SMIC avec ton nouveau salaire de député; au fait pourquoi juste un SMIC?

Ensuite, va pleurer dans les journaux, dire que tu t'ennuies et que tu as l'impression que tu ne sers à rien... ce qui n'est pas loin d'être faux rassure toi.

Mais tu peux toujours continuer à te prendre pour un vrai reporter et rapporter des propos de buvette, invérifiables naturellement, pour discréditer tes collègues à  l'assemblée... alors que finalement, c'est probablement toi qui prend la place de quelqu'un qui serait plus utile à son mandat.

Faute de servir ton pays en réfléchissant à le faire avancer en proposant des lois et des idées, sers ta petite réputation auprès de journaux complaisants au buzz et prépare un livre, voire un autre documentaire sur les "coulisses du pouvoir ou comment j'ai rien foutu pendant cinq ans".

mercredi 19 juillet 2017

Le Jolis s'est fait baiser

Il est savoureux d'entendre les clowns de l'opposition de gauche soutenir le général le Jolis de Villiers de Saintignon alors qu'ils se toujours faits les chantres de l'antimilitarisme et du pacifisme bêlant. De l'autre côté,  le FN qui estime que l'excès d'autorité n'est justifié que de la part de l'armée et qu'on a manqué de respect à "nos" hommes, dans la bouche de Phillipot, cela prend une tournure quasi sauvage.

J'en oublie les LR qui fustigent l'attitude du président qui je le rappelle, n'a fait que jouer son rôle de chef des militaires et intimer à la grande muette de la fermer, nous sommes en république.

Les médias tournent en boucle en ne rapportant que la moitié des faits, ils oublient qu'au départ, le Jolis, apprenant que le président taillait dans le budget de l'armée de façon toute provisoire, il décida d'aller s'épancher devant le tout Paris et se prendre pour Rambo. 

Le vieux briscard voulait faire la leçon au jeune blanc-bec mais celui-ci, droit dans ses souliers, lui a rappelé qu'un budget n'était pas établi pour "Baiser" un homme, tout Jolis de Mes deux qu'il fût, mais pour faire avancer les finances et faire fonctionner tout un pays.

L'opposition est un troupeau de cons sans cervelle.

Rompez !

mardi 18 juillet 2017

Insoumise mais terrienne

Voire bien terre à terre lorsqu'il s'agit de pognon bien frais et sans odeur. Ainsi donc la revolucionaria Raquel ira faire la pasionaria dans l'émission d'Ardisson sur la chaîne de Bolloré le célèbre mangeur d'enfants de prolétaires.

 "Je serai sur le plateau chaque semaine, avec un moment d'antenne libre sur un sujet de mon choix. N'oublions pas que mon métier est, et reste, avocate. Je suis, par définition déontologique, indépendante."

"Par définition" tiens donc.

Puisque désormais Corbière et sa douce moitié devront déménager dans du locatif privé, j'imagine qu'il va falloir faire péter la thune même celle du chingado capitalismo.

Hasta la victoria siempre etc...



samedi 15 juillet 2017

Je vois flou avec des zébrures

Ce sont les symptômes pré-traumatiques ressentis par la candidate du front national quelques heures avant le débat du second tour des présidentielles. Dans cet article, il semblerait que la fille Lepen aurait envisagé à plusieurs reprises de demander le report ou l’annulation du débat. 

Selon le même canard, elle ne s'était pas du tout préparée, ses lieutenants en retard et aucune fiche n'était à jour. Elle devait croire sa victoire déjà acquise étant donné que les islamistes ont parfaitement œuvré pour lui faire sa campagne électorale sans grand frais, mais l'échéance du face à face l'a faite flipper grave au point de se torcher une maladie imaginaire, pathologie de stress. 

Bon, moi j'appellerai cela une bonne trouille verte et comment pouvait-il en être autrement, en sachant la stupidité crasse de la dame ?

A voir de quelle façon magistrale elle s'est faite vaporiser par Macron, elle aurait franchement dû se faire porter pâle et présenter un mot d'excuses signé par un médecin complaisant voire de papa.

Élue néanmoins à l'assemblée, elle laisserait au parlement européen une ardoise assez conséquente qui lui vaut une belle mise en examen. Pendant ce temps elle passe son temps à l'hémicycle à proférer des insanités mêlées d'insultes pour faire écho à son alter-populo du côté gauche extrême du palais Bourbon. 

Dans sa course au mauvais buzz et à l'agitation, la dernière trouvaille comique du leader maximo insoumis fut de se mettre encore une fois dans une de ses pseudo-colères de clown pour dénoncer le calendrier des travaux à l'assemblée sur les nouvelles dispositions sur la loi travail et réclamer quelques jours de vacances pour se "remettre de la fatigue" des campagnes électorales.  Les acquis sociaux... c'est sacré ! L'âge, impitoyable !

A peine la législature commencée et déjà il pense à se mettre en congés.. payés ! Il devrait demander lui aussi un mot d'excuses, voire un certificat de "fatigue" pour se faire porter pâle. 

Les Plic et Ploc de l'assemblée vont regretter l'époque formidable du parlement européen où ils allaient pointer  librement pour ramasser le pognon qui servait à faire tourner leur petites affaires et ensuite aller piétiner et cracher sur l'Europe nourricière devant les micros.

mardi 27 juin 2017

Enfin président !

C'est fait, Jean-Luc est président... bon faut admettre qu'il a réduit un peu la voilure et rogné dans ses ambitions, mais président c'est président, quoiqu'en pensent les esprits chagrins. 

Faute de destinée nationale, le nouveau potentat marseillais se contentera de la présidence de son groupe parlementaire. On va bien rigoler !

Il a déjà posé un acte fort, fondateur de son action immense à venir : refuser de porter la cravate à l'assemblée, bravo !

Et dans la série "Gauche et mépris de l'humanité" l'adjoint Corbière, qui devra quitter son logement social pour cause de forte augmentation de ses émoluments, n'a rien trouvé de plus con à dire qu' avec eux "le peuple" est entré à l'assemblée.

La petite minorité des 567 autres représentants d'on ne sait quoi, pourront aller se brosser !

Putain, on va se marrer !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...