mercredi 27 avril 2016

La fuite des cerveaux !

"Un acte révolutionnaire" ce serai ainsi que l'ancien militant NPA, devenu depuis peu délégué général auprès du secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, machine à gogos du FN à papa, décrivait son geste de ralliement. 

L'extrême-gauche, dite vraie-gauche, a trouvé encore plus anti-système qu'elle. 

Le nouveau parti anticapitaliste n'est pas celui qu'on croit depuis que l'extrême-droite achève de siphonner l'électorat historique de son pendant de gauche. 

Qualifié de "talentueux et brillant" par son nouveau papa, Wallerand le saint juste, le nouveau numéro deux de RBM croit plus aux lendemains qui chantent Ein heller, que Bella ciao.

Le grand plongeon dans le grand marigot fétide a déjà été expérimenté par d'autres membres de cette gauche donneuse de leçons en voie d'extinction. 

Le tout est de savoir si elle emportera tous ses militants avec elle dans les meetings de Marine.

lundi 18 avril 2016

K.O debout

Le rêve de grand soir semble se transformer progressivement en cauchemar dans les pays qui ont expérimenté la prise de pouvoir par la société civile, constituantes et autres Syriza et Podemos. 

D'abord avec la destitution annoncée de Dilma Roussef pour corruption et trafic de bilan, protégée de Lula, grand chaman international de l'alter-politique. Avant eux, Chavez qui n'a pas laissé que des bons souvenirs, mais abandonné des valises de biftons autour de lui. Morales qui tripatouille la constitucion pour rempiler un nouveau mandat et j'en passe. 

Plus près de nous, les Grecs qui n'en finissent pas de révolutionner en rond et qui n'arrivent plus à se décider si Tsipras est de gauche ou de droite. En Espagne, pas de gouvernement depuis la percée de Podemos. Le temps de donner la parole à plusieurs milliers d'intervenants civils qui voteront une motion qui servira de base de départ à un cycle de débats dans la société civile qui ouvrira droit à un référendum qui décidera de l'âge du capitaine. 

En attendant, et comme si la leçon n'a pas été comprise, la Vrauche en France maintient la pression sur le gouvernement et le Président en utilisant les aspirations d'une certaine jeunesse idéaliste. Les dinosaures de la CGT et leur pendant préhistorique du PCF (qui va s'épancher chez les fachos) associés à des ex-soixantehuitards devenus rentiers, excitent la société et critiquent tout azimut, rendant nulle et non-avenue toute action politique. 

Créer les conditions du désordre pour préparer le terrain à un retour triomphal de la droite. C'est ce que semble préférer la vrauche. Merci à eux.


jeudi 7 avril 2016

La CGT menée en bateau

François Hollande vient de faire signer à l’Élysée un méga contrat de plusieurs milliards pour les chantiers STX de Saint Nazaire, procurant ainsi une visibilité industrielle à la boîte à rafiots pendant des années et plusieurs centaines de mois de salaire à plusieurs milliers de travailleurs.

Ces mêmes travailleurs qu'une minorité de syndicalistes (à casseroles) avaient chauffé lors de la visite de ce même président l'an dernier. 

Rappelons que la belle paire de prolétaires,  s'étaient fâchés tout rouge et avaient ostensiblement refusé de serrer la louche à mon président.

Heureusement qu'il ne les a pas envoyés chier dans le genre "Cassez-vous pôv cons!" comme l'autre naze à talons. Ils l'auraient peut-être bien voulu, au fond !

Même pas rancunier avec ça. 

mercredi 23 mars 2016

La crédibilisation de la politique française va mieux

La France vit en campagne électorale permanente. Entre deux présidentielles, les professionnels de la pensée sont à dénoncer en permanence l'abandon par le citoyen de la chose politique, qu'il n'y croit plus et c'est pour cela qu'il se réfugie dans le vote protestataire, oui madame !

Gauche comme droite, tout le monde s'y met : ouaiiiis,  y faut renouveler la politique ainsi que son personnel, y en a marre des diplodocus, changeons  !

Bah oui, changeons !

Changeons en apprenant que : Melenchon, LePen, Arthaud, Poutou, Dupont Gnagna, bientôt Cheminade,  ainsi que toute l'armée mexicaine de mis en examen à droite avec à sa tête le délinquant multirécidiviste à talonnettes se présentent déjà à la présidentielle de 2017. Je ne vous parle même pas de cette nouvelle gauche puante qui ira voter Juppé en serrant les fesses !

En France on a inventé le quinquennat de quatre ans !

D'ailleurs, le quinquennat de ce président avait commencé très tôt à être malmené par l'hystérie lancée par la droite et ses imbéciles utiles de vrauche et de pleureuses. Toute la nouvelle pensance de gauche rebelle, applaudit haut et fort quand la jouvencelle en politique Aubry piétine le vieux chameau en politique Macron !  Changeons ! Crédibilisons et rajeunissons la politique !

A force de regarder dans le rétro, Giscard pourrait bien tenter un come-back ! Allez Valéry, ressors-nous ton vieux piano à bretelle et ta cx ! C'est moderne !


vendredi 18 mars 2016

La vautourisation de la justice

Moi vous me connaissez, lorsque je suis en phase de sommeil profond, il faut vraiment un gros truc pour me hérisser les poils du cul, et m'en faire tressaillir l'une sans faire vibrer l'autre. 

Et le gros truc s'appelle maître Dupont et Dupond machin. Il déclarait récemment dans le cadre de la défense d'un obscur frangin du célèbre tueur d'écoliers juifs Merah que " il y a Bataclanisation des esprits".

Maître gugusse néologise avec ironie sur un drame qui a couté la vie à 90 jeunes gens, exécutés froidement  par la même engeance que le meurtrier des cours d'école de Toulouse. Les familles endeuillées apprécieront le cruel et bien insolite apparentement.

Bon, j'entends que ce genre de profession doive exister pour défendre jusqu'au pires raclures. Qu'on devienne une star du barreau de zonzon en défendant Nanard et en soutenant Titine des Hauts-de- France, mais il ne faut pas que la célébrité monte au caberlot comme de la piquette roussillonaise. Il faut laisser le comique façon Berluskozy à qui de droit et bien mesurer les bavardages. 

Mais allez faire taire un avocat...

jeudi 3 mars 2016

Quand Bernard De... brait

Désolé j'essaye de faire un joli mot d'esprit comme le médecin pissologue de droite l'a osé à propos de la ministre du travail. 

Nanard, toute sa vie est une longue miction tranquille à la gloire de la droite française et de sa Françafrique.

Comme le chantait Brel : D'abord, il y a le père ... Michel petit roi de l'île de la Réunion d'où il envoya plusieurs centaines de petits sauvages orphelins se faire civiliser par les familles creusoises en manque de main-d’œuvre. 

Et puis, il y a le frère, représentant en entonnoirs qui fit défoncer naguère les portes d'églises pour pourchasser le migrant. 

Puis y a Nanard, qui s'était mis dans le sillage de couille-molle pour contrer son frangin. Il fut un des premiers signataires fondateurs du fraternel droite populaire et écrit toujours des articles sur Valeurs Actuelles, le journal de la droite virile. Intellectuel brillant, il fut également admis chez les grandes gueules de RMC pour développer au grand jour ses aptitudes de pitre.

D'où  le jeu de mot pitoyable sur la ministre du travail probablement.

dimanche 28 février 2016

Caroline de Haas... Hole

Pour pas laisser cette tête de gland de Phillipot tenir la vedette du mois de février sur ce blog, je vais écrire vite fait un billet sur la crise agricole.

J'ai regardé la bio de Caroline de Haas, la nouvelle égérie de l'opposition au gouvernement de méchant socio-libéraux à la solde du MEDEF et je n'ai pas compris pourquoi il y mentionnent que son père a fait une tripotée de mômes à bobonne et qu'il est "gynécologue catholique (Véridique !) Est-ce une façon de dire qu'il se signe à chaque fois qu'il est nez-à-nez avec une foufoune, lieu de toutes les perditions turpides ? 


On se demande par ailleurs, comment la dame aux 0.26% aux élections a réussi à liguer 600 000 signataires dans une pétition contre l'avant projet de loi sur le travail du gouvernement... et tous de gauche !!! J'imagine que dans le tas, il doit y avoir ses anciens potes scouts anti-ivg et anti mariage gay. 

Mais maintenant tout le monde trouve normal que la vrauche mette sa main dans celle des fachos pourvu que ça tape fort sur Hollande.  Même le Figaro défend dans un même mouvement les zadistes de NDDL et les pauvres agriculteurs qui n'en peuvent plus des normes. 

Un monde !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...