samedi 16 mai 2015

J'ai fini le dernier Houellebecq

J'hésite à dire si l'auteur de "Soumission" mettait un peu du sien en laissant son héros parler à la première personne du singulier. Si c'était le cas, d'une part, ce type est un sacré veinard de se faire lécher les couilles malgré la tronche de déterré qu'il a et d'autre part la gauche a eu tort de le conspuer  et le traiter d'islamophobe aussi vite. 

Normalement, si les dirigeants de la droite dure ainsi que l'extrême droite savaient lire, c'était eux qui auraient dû monter au créneau car Houellebecq évoque clairement, et avec beaucoup de pertinence je trouve, un ralliement extrêmement rapide de cette frange politique ainsi que les identitaires à une éventuelle victoire d'un candidat islamiste aux présidentielles.

Je n'ai cessé de le dire : la droite et son extrême sont les meilleurs alliés des islamistes et les événements récents nous le confirment. 

L'auteur met en évidence dans une belle écriture les nombreux points communs qui existent entre les deux parties. Il estime avec raison par exemple que la perte des valeurs médiévales occidentales (religion patriarcat inégalité naturelle parmi les hommes et entre les hommes et les femmes) seront autoritairement restaurées par un régime islamique dont l'essence même est la simplification des pratiques et le retour aux notions primaires dans le dogme. 

En clair, l'islamisme Saoudien serait la planche de salut des réactionnaires et des renifleurs de vieilles pierres moisies en France. Il explique ensuite qu'un pouvoir islamique en France ferait justement tout pour protéger l'héritage et le patrimoine séculaire chrétien et par là les éléments constitutifs d'une identité nationale débarrassée des miasmes progressistes induits par les intellos de gauche, les homosexuels, les ligues féministes et la démocratie en général.  (certains disent modernoeuds) .

Pendant les manifs pour tous, n'avait-on pas remarqué des cohortes (certes  peu nombreuses) de femmes voilées ? 

Ensuite, la rumeur de l'enseignement de la masturbation dans les primaires, n'avait-elle pas amené les parents en majorité de pratique islamique à retirer leur enfants, de l'école en pleine hystérie de l'enseignement gender ?

Dernièrement, un ancien gorille du service de sécurité  du FN et identitaire n'a-t-il pas été suspecté d'avoir fourni les armes utilisés lors d'attentats terroristes ?

Houellebecq ne fait que mettre en exergue le tropisme finalement logique entre la droite et les islamistes en y ajoutant le facteur déterminant de l'argent providentiel que déverseraient l'Arabie et les pays du golfe sur des institutions nationales mises à genoux par des décennies de gestion de droite. D'ailleurs, Sarkozy n'est-il pas un admirateur effaré des cheikhs enturbannés qui le payent une fortune pour des conférences bidonnées?

Non, le livre de Houellebecq est plutôt islamophile pour une droite aimant le fric et voulant remettre la femme au centre de sa cuisine et d'une tripotée de mômes.

" Je l'embrassai doucement sur les lèvres avant de répondre : " Il n' y a pas d'Israël pour moi."

Personnellement, j'ai bien aimé le début et particulièrement cette phrase qui a résonné en moi ainsi que l'ambiance glauque d'insurrection qu'il rend superbement et que j'ai connue dans les années 80 en Algérie (toujours grâce aux islamistes). Ensuite les longs commentaires sur Huysmans ne m'ont guère entraîné ne connaissant rien du bonhomme.  Globalement, pour un homme de gauche, ce livre donne juste l'occasion de rire de l'imbécilité profonde de la droite  française.

Finalement, je l'aime bien Michel Houellebecq.


vendredi 15 mai 2015

Chardon est stone

" .... à tort considéré comme de la mauvaise herbe, le chardon présente un intérêt esthétique et un mets de choix pour les ânes qui en raffolent

Justement à propos d'ânes, l'obscur et étroit maire UMP Républicain de Venelles, un douar de 5000 habitants du sud de la France qui selon Wikipédia "... possède sa propre sortie sur l'autoroute A51 et fut dévasté par les Sarrasins au Xème siècle..." -  ceci expliquant sans doute cela - vient de connaître sa minute de gloire internationale par la grâce de son compte twitter dans lequel il annonce au monde qu'il interdira la religion islamique en France à partir du 18 octobre 2017.

 Étant moi-même d'un naturel pointilleux, j'aimerais savoir s'il compte le faire avant ou après l'apéro ?

Illustration : Chardon crépu.

jeudi 14 mai 2015

La vrauche canon !

Heureusement que mon estimé camarade Jegoun me l'a signalé car jamais je n'aurais su que le blogueur de la vraie gauche aux multiples identités sur twitter m'avait dédié un billet.  

Je dis ça car il semble que le gugusse détienne un bataillon de pseudos sur le réseau dit social, pour mener tout seul la minuscule guéguerre idéologique du FDG contre le reste du monde. Normal, ils manquent cruellement de militants.

Depuis longtemps, bien avant l’élection de FH, je ne vais plus dans ces blogs pour qui la ligne droite idéologique est le chemin le plus court entre leur certitude inébranlable et leur ignorance crasse des mutations de la société qui les environne. 

Pour résumer, moi vous me connaissez, je n'ai rien contre les anciens gauchistes, communistes qui à en leur temps avaient réussi à fédérer une grande partie du peuple à leurs côtés pour mener les luttes. Aujourd'hui, les luttes ont donné lieu aux acquis dont nous bénéficions tous, qu'ils en soient remerciés. Ensuite, le manque d'aspirations fut tel que le populo, en majorité gavé, a déserté les rangs pour coller aux jupons de la fâcheuse blonde à son papa. 

On ne peut faire le bonheur des autres malgré eux. M'enfin le monde change toussa...

La gauche de la gauche, s'est depuis, alliée avec les droites pour hystériser le débat et voter contre tout ce qui venait du gouvernement. Toujours le manque de militants ? Cette opposition imbécile n'a pourtant apporté aucun bénéfice électoral si ce n'est accroître la méfiance des gens et laisser planer le doute et la suspicion permanente, voire le complotisme soft (à la Todd) qui ont conduit à un renforcement de l'électorat lepéniste. Merci pour eux.
 
Il est triste de voir que les derniers radeaux auxquels s'agrippent idéologiquement la Vrauche, en l’occurrence Syriza et Podemos, sombrent à leur tour. La Vrauche grecque qui avait promis la multiplication des Pita, s'est finalement retrouvée, dès la proclamation de sa victoire, à faire alliance avec un groupuscule souverainiste et assurer aux clergé qu'elle maintiendra son impunité fiscale. Les vieux grecs attendent toujours la revalorisation "révolutionnaire" de leur maigre pension.

Je conclus en jetant une dernière bouée de béton aux naufragés de la gauche que leur leader minimo s'était bien mollement défendu contre l'amitié qu'on lui ai prêté à Patrick Buisson, cerveau d'extrême-droite bien connu et boîte à idées pourries de Sarkozy. Jean-Luc M qui montrait davantage de pugnacité et de verve, s'était fait porter pâle et n'a même pas daigné participer à la dernière campagne électorale.

Il était en vacances chez le camarade Kim Jong ?




mercredi 13 mai 2015

Les nouveaux cons

Les imbéciles utiles de la droite osent tout et c'est bien à cela qu'on les reconnait.

L'hystérisation de la politique, commencée par Jo la Magouille depuis son départ sur le perron de l'Elysée  en 2012 atteint des sommets avec la Vrauche qui à peine sortie de l'escroquerie Syriza envoie les soutiers de la pensée radicale comme Todd, Coupat, Trierweiler et d'autres nouveaux phares de la pensée pour mettre dos à dos tout le monde et noyer l'action politique sincère dans un flot de bile, d'atermoiements et  d'intox.

Comment ces abrutis de Marianne peuvent-ils mettre sur un même pied d'égalité un président honnête qui bosse pour rattraper les saloperies de ses prédécesseurs avec un délinquant multirécidiviste et une gorgone ignare sans tête?

Marianne et Valeurs actuelles même combat : gratter le fond des chiottes avec les ongles puis passer à table.

Bon appétit les cons !

jeudi 7 mai 2015

Bismuth

L'homme tente une OPA sur le terme "république" puisque  faute d'immunité présidentielle, il voudrait arracher celle d'un idéal commun à tous les français.

Le supposé premier des républicains a bien été confirmé aujourd'hui dans sa mise en examen dans l'affaire des écoutes. 

En attendant les autres affaires qui, à droite, feront rimer république avec magouille. 


jeudi 9 avril 2015

L'incroyable famille Lepenashian

Une nouvelle émission de téléréalité qui raconte le quotidien de la famille Lepen, Maréchal et Philippot passe en boucle sur les chaînes nationales et sur la TNT. 

Le père, Jean Marie qui en a marre de voir son parti, fondé il y a quarante ans par des tatoués couillus et moustachus, casseurs de bougnoules et de pédés, devenir un parti de lopettes républicaines bien-pensantes, dont le porte parole est l'exemple honni du technocrate énarque homosexuel issu de la gauche.

La fille, blonde sans emploi, a marché dans les pas du père en s'associant à l'affaire familiale bien juteuse qui consiste à se faire élire partout pour profiter des avantages en nature et mener grand train en frais de fonction, payés par un parti autoritaire substantiellement financé par le contribuable et par ses adhérents.

La petite nièce, chômeuse aussi, emboîte le pas à l'entreprise et rejoint la cohorte avec la mission d'attirer vers le parti cette nouvelle jeunesse, obèse, bourrée de complexes, en échec scolaire et abrutie de télé, de plus en plus majoritaire dans notre pays.

La fille et le père, couple adulé par les médias qui se les arrachent pour mieux vendre des barils de lessives, insuffisants cependant pour laver la merde qu'ils parviennent à déverser, longtemps unis dans leur haine, se sont mis à s'injurier copieusement par médias interposés. Le père haïssant le Phillipot qui le lui rend bien, la fille qui fait semblant de faire les gros yeux aux père tout en sachant que le noyau dur de l'électorat, n'est là que pour ses son bel œil en verre. La petite maréchale à la tête creuse qui ne sait plus de quel côté aller picorer les grains, attend sagement que le meilleur gagne. 

Et les Français, devant leur télé, bouche bée, attendant chaque jour les nouvelles aventures de l'incroyable famille Merdashian Le grand-père, dérapera-t-il ? dérapera-t-il pas ? Sera-t-il viré de la présidence du parti qu'il a fondé à la force de la gégène ? Ses électeurs resteront-ils fidèles au Maréchal Pétain et continueront-ils à rebaptiser les ruelles des douars du sud du nom des grands patriotes qui ont mis des pauvres gens dans dans les wagons à bestiaux et donné leur vie au Fuhrer ? La fille, réussira-t-elle à faire ce parti, un parti républicain à la tête haute et aux mains propres ? Philippot arrivera-t-il à mettre plus de couleurs le jour du grand défilé de la Jeanne d''Arc pride ? Marion réussira-t-elle à se donner l'air intelligent ?

Vous le saurez au prochain épisode, bande d'abrutis....
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...