samedi 12 août 2017

Le mononnat

Désolé mais je n'ai pas bien cherché le terme exact qui désigne une présidence d'un an. 

Ça y est, Macron est foutu. Les français veulent le changement ! Zappons ce qui ne vient pas immédiatement. Le bilan est catastrophique, les sondages au plus bas. Les réformes même pas commencées qu'elles sont déjà mauvaises. La communication est catastrophique, les journalistes veulent de la réaction présidentielle, du point presse quotidien, du off, de la réactivité face à la rubrique des chiens écrasés.

Rendez-leur De Villiers et l'honneur perdu de l'armée.

Nous allons voir ce que nous allons voir à la rentrée, septembre sera rouge, la révolution est en marche. Le peuple aura la peau du banquier. 

Nous vivons une dictature ! A bas la présidence à vie ! Quoi ? Cinq ans c'est une vie lorsqu'on change de téléphone tous les six mois bordel! Rendons au peuple la parole, qu'il signe les pétitions ! Qu'on aille aux urnes pour élire Mon cul, Mélenchon ou De Villiers, ou Jean Lassale, Martinez ou Ciotti, rappelons Hamon ou Delphine Batho, Sarkozy pour faire plaisir aux blogs de gogoche... enfin n'importe qui d'autre que Macron fera l'affaire.

La démocratie de la moulinette, votons, puis si ça ne va pas, éliminons ! Dégagisme nous voilà ! décrétons la présidence tournante, l'Elysée à la roulette russe, l'obsolescence programmée des institutions. La politique en 140 jours, 140 caractères... à moi touitteur ! 

Putain encore 4 ans et 9 mois à écouter ces cons de pleurnichards!

mercredi 9 août 2017

Pétition piège à con

La France pullule de ces gugusses bidon qui s'autoproclament artiste-auteur-interprète-peintre-etc.... mais rares son ceux qui trouvent leur chemin vers le média national qui leur offrira leur petit quart d'heure de célébrité. Ces types qui n'ont pas froid aux yeux, le plus souvent assez médiocres, sont les seuls à croire en leur talent et par on ne sait quel miracle de la vanité, mettent toute leur énergie à persister pour attirer l'attention sur eux. Des spécialistes en maladies psychiatriques ont dû écrire des paragraphes entiers à ce sujet.

Mais il arrive qu'un de ces génies si justement ignorés parvienne jusqu'à nous comme c'est le cas de Thierry Paul Valette, le type à l'origine des soi-disant 300.000 signatures contre la statut de l'épouse du président. La plupart des médias nationaux en manque d'affaires ont emboîté le pas à cette initiative sans grande précaution et ont pu  mouliner du vent pendant quelques jours sans qu'aucun n'aille regarder de près le CV du gugusse en question. 

Je résume : beau gosse, lignée aristocratique, vie de château, droit (raté), antiquaire (raté), mannequinat (raté), poète (raté), auteur (auto-publié=raté), acteur série rose (raté), peintre (allez voir!), leader de mouvement politique (société civile-Rolex)... en gros, un type dont personne n' a jamais entendu parler dans les disciplines indiquées précédemment et qui finit par sortir de l'ombre en imaginant un histoire bidon de statut de la femme de président, mélangeant les propos et diffusant des approximations qui ont, ni une ni deux, fait cliquer les militants 2.0. Insoumis et patriotes et bien d'autres esprits faibles se sont pignolés comme un seul homme pour gicler leur petite goutte de fiel contre Macron. 

On se sent mieux, non ? 

Je ne mets pas de liens, vous irez voir ce que fait le gugusse si ça vous chante, mais  je ne vais pas vous laisser partir sans comme ça vous avoir donné un aperçu du talent infini de ce jeune homme qui deviendra sans nulle doute le Baudelaire du XXI siècle, ou pas.

 J'ai caressé ses rêves endormis
Qui ont bercés tant de ses nuits
J'ai embrassé même ses ennuies (sic)
Qui ont réveillé ses désirs enfouis  (copyright)

Nous vivons une époque formidable !


dimanche 6 août 2017

Les jolies colonies de vacances

Le travail de député ça fait mal à la tête et c'est super fatigant... surtout lorsque tu pars pour être président et tu retrouves sur les bancs de l'assemblée dans un mini groupe ultra minoritaire obligé d'inventer une ânerie par jour pour te faire remarquer.

Cette petite vidéo pour montrer au "gens" le peu d'égards ainsi que le mépris profond que témoigne Jean-Luc Mélenchon pour son électorat, la représentation nationale et les libertés grossières qu'il prend souvent avec la vérité 

" Nous avons annulé des locations..." Jean Luc possède une résidence secondaire pour ses vacances.

" Je passe 15 jours... comme tout le monde" Heu... non, pas du tout comme tout le monde. Quand certains ont la chance de partir une semaine, beaucoup d'autres restent chez eux

Lorsque dans le privé tu prend un nouveau boulot, tu ne peux même pas oser demander deux jours de vacances à ton patron, Jean-Luc n'ayant jamais vraiment travaillé dans sa vie, n'a aucune idée de la réalité que peuvent vivre les "gens" dont il confisque la parole.

Hasta la victoria siempre et la caravane passe !

jeudi 3 août 2017

Neymar ? On s'en bat les couilles


La presse en fait des tonnes, les milliards du Qatar entre prostitution de luxe, terrorisme international et footballeurs illettrés à tête de con.

Avec ça, tu t'écoutes "despacito" puis tu te tires une balle.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...