mardi 20 novembre 2018

Les fayots jaunes

Depuis trois jours, la majorité des automobilistes est obligée de montrer son soutien en jetant un gilet sur leur tableau de bord, faute de quoi ils sont menacés de ne pas passer.

Adhésion exigée sinon on te casse ta bagnole, voire ta gueule! Signe-là ! Sourire obligatoire ! Bonjour, au revoir messieurs-dames!

Le "peuple en colère"ne tolère pas qu'on exprime une autre opinion que lui. Faut être solidaire. Les petits bourgeois découvrent soudain la manif et en font trop. Ivres de ce nouveau sentiment de grégarité et stupéfaits de solidarité, ils laissent libre cours à leur instincts humanistes en se tapant du pédé et du bougnoule rentre dans ton pays dans les rond-points de la république.

Je fais 60 km pour aller et revenir de mon boulot, je ne met pas de gilet jaune sur mon tableau de bord. Un gugusse m'a arrêté et sans un bonjour me dit : "allez venez manifester avec nous" J'ai répondu " non, mais c'est gentil de m'avoir vouvoyé". Il a souri.

Le peuple.

10 commentaires:

  1. Tiens, je viens de lire une nouvelle rafraîchissante. Sur l'A 84 (Rennes - Caen), les routiers en ont ras la casquette d'être bloqués.
    Alors, avec leurs semis, ils ont bloqué les bloqueurs d'autoroute qui ne pourront pas rentrer chez eux après avoir été relevés.
    Comme l'immense majorité des transporteurs ne suit pas ce mouvement dit des gilets jaunes, le phénomène risque de s'amplifier.

    RépondreSupprimer
  2. « ils laissent libre cours à leur instincts humanistes en se tapant du pédé et du bougnoule rentre dans ton pays dans les rond-points de la république. »

    Je pense que vous gagneriez à revoir vos notions de ce qu'est l'humanisme…

    (Sinon, pour ce qui est de la tolérance vis-à-vis des gens qui pensent différemment de soi, je me souviens très bien de celle dont ont fait preuve les vertueux de gauche au moment de ladite Manif pour tous…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier vous gagneriez à revoir vos notions de l'ironie et de l'humour.
      La manif pour tous a reçu les pierres lapidatrices d'une partie de la société car elle s'opposait à l'ouverture d'un nouveau droit, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui pour les gilets fluo... à part peut-être celui d'exiger un chèque cadeau pour noël.

      Supprimer
    2. Et alors ? Les gens qui soutenaient la Manif po!r tous estimaient que ce "droit"-là était une chose aberrante, voire nocive : ils n'avaient pas le "droit" de le faire savoir et, si possible, de s'opposer à cette nuisance ?

      Quant aux gilets jaunes, ils protestent et regimbent contre des taxes et impôts de plus en plus écrasants, ponctionnés par un État obèse quoique de plus en plus inefficace pour ce qui est de ses missions réelles : c'est si mal que ça ?

      Même si vous-même applaudissez chaque fois qu'on vous prend un euro de plus de dans la poche, vous devriez tout de même admettre que d'autres se montrent moins passifs, moins prêt-à-tondre :c'est ça, le pluralisme des opinions, non ?

      Supprimer
  3. Vous inversez tout. Je brandis seulement mon droit à une opinion différente des gilets machins, droit qu'ils me négocient contre une autorisation de passer. Ils peuvent regimber contre qui ils veulent, ce n'est pas la question. Quant à céder un euro de ma poche, je veux bien le faire pour la santé, la sécurité, l'éducation etc... tout ce fait qui fait encore de nous un pays riche et civilisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf qu'on vous prend de plus en plus d'euros et que, malgré ce racket continuel, l'éducation est dans un état pitoyable, la sécurité n'est plus qu'un vague souvenir et on dérembourse les frais de santé à tours de bras. À part ça, tout baigne, vive notre grand président Macron.

      (Pour le reste, vous tombez de la planète Mars ou vous faites juste semblant ? À quoi rimerait une grève qui ne gênerait personne ? Un mouvement quel qu'il soit dont personne ne s'apercevrait qu'il a lieu ?)

      Supprimer
    2. Vous commencez une carrière de révolutionnaire, je continue celle d'un râleur.

      Supprimer
    3. Didier Goux, vous allez finir gauchiste.

      Supprimer
  4. « Didier Goux, vous allez finir gauchiste. »

    C'est-à-dire : comme j'ai commencé. Triste perspective…

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...