samedi 21 septembre 2019

Le poisson Onfray du jour


Le philosophe qui écrit plus vite que son ombre et dont les idées à angle droit sont encore plus rectangulaires que ses lunettes, déclare sa flamme à François Asselineau, l'hurluberlu des élections, le conspirationniste admirateur de Soral, lèche-cul de Vladimir de Russie, le hard-frexiteur redoutable !

 L'homme qui a "relevé le niveau du débat de cette présidentielle qui a sombré dans l'abysse"  n'a pas réussi à sortir des profondeurs de la fosse septique de la politique et atteindre le 0.95% des suffrages en sa faveur. 

On saura que l'inéluctable Onfray aura fait partie de cette lame de fond populaire irrésistible.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...