samedi 10 novembre 2012

Colombey Les deux sottises

La droite a décidément de plus en plus de mal avec son histoire et avec l'histoire tout court. 

Depuis Sarkozy, la droite française a paumé sa boussole et brûlé les livres en entrant dans les morts comme dans un moulin. Les jeunes résistants communistes deviennent des icônes pop, les héros de la résistance, quelque soit leur bord politique, se sont tous retrouvés avec leur carte UMP à jour de cotisation.

Hier c'était le jeune wedding planner, Philipot (de chambre) chargé d'organiser les fiançailles de Jeanmarine avec la droite décomplexée de Copé qui a trouvé un bon coup à jouer en allant déposer une gerbe sur la tombe de Mongénéral quelques instants avant un Jean-François outragé, un Jean-François martyrisé mais un Jean-François libéré.

Les osselets du grand Charles feront une belle guirlande le soir du grand mariage.

Le numéro deux du FN a réussi à mettre son parti à la gauche de Copé en se revendiquant haut et fort héritier du farouche général. Suivent les inutiles et surjoués arguments du futur ex-patron de l'UMP qui rappelle, à juste propos d'ailleurs, que l'extrême-droite française avait toujours voulu la peau du géant. Seulement il se trouve que Copé avec son discours ultra-droitier est sorti du sillon Gaulliste.

Lui et ses petit copains ne s’embarrassent plus avec les détails historiques lorsqu'ils doivent faire la danse du fion pour attirer le suffrage des rapatriés et des harkis dans le sud de la France. Estrosi est même allé jusqu'à hurler un grotesque ' Vive l'Algérie française' à la suite d'une marche de protestation à Nice, emboîtant ainsi le pas à son copain donneur de bras d'honneur d'Occident, ancien casseur d'étudiants gauchistes. 

Et pour compléter le tableau, Copé a pris le soin de choisir comme numéro deux de sa campagne pour la présidence de l'UMP, Michèle Tabarot, fifille d'un ancien dirigeant de l'OAS, organisation bien connue pour ses sympathies avec feu Charlot premier, roi des Gaules.

Ce qui reste de Mongénéral doit se retourner dans sa tombe en voyant radiner, gerbe à la main, toujours plus de nouveaux fils putatifs.

Pourvu que ça dure !


9 commentaires:

  1. Bon billet ! Qui situe bien les choses...

    RépondreSupprimer
  2. "Colombey Les deux sottises"? C'est qui les deux sottises?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu. ... j'avais " les deux bêtises " pour la rime.

      Supprimer
  3. En effet Mongénéral doit se retourner dans sa tombe...Pour l'avoir combattu quand j'étais jeune, j'en suis presque arrivé à le respecter actuellement, quand je vois les gesticulations de ceux qui veulent revendiquer son héritage, tout en mettant aux orties le programme du Conseil National de la Résistance que De Gaulle a imposé pour une reconstruction du pays après la guerre en trouvant un consensus qui allait des communistes à la droite extrême...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. UMP et FN vont nous écrire un nouveau CNR ...ça promet.

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'ils sont rentrés en résistance !

      Supprimer
  4. Décidément, on n'a pas de chance avec les Sauveurs de la France !
    Faute d'en avoir un nouveau, faut bien en glorifier un qui soit avouable, quoi que ...

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...