lundi 17 décembre 2012

Les gros culs

Pendant que les gamins de Newtown déposent des peluches en hommage à leur petits camarades assassinés, le stand de tir de la ville voisine d'à peine quelques miles, est plein à craquer de membres venus brûler quelques cartouches pour se défouler. 

La belle Amérique de la classe moyenne blanche et bien propre sur elle a encore donné à voir sa face la plus hideuse. Celle d'une société gavée de produits de consommation et d'images et produisant du crétin ou du tueur de masse en continu. Une société construite sur la peur.

La peur d'être privée de son train de vie prohibitif. La peur de se faire déposséder de sa grosse bagnole et de sa bicoque grotesque achetée à crédit. S'armer pour protéger son petit lopin de gazon, son frigo plein à craquer de boustifaille dégueulasse son énorme cul et son petit boulot à 6 dollars l'heure.

La droite américaine  a besoin de petits cadavres à donner à manger aux fabricants d'armes.

Car comment expliquer qu'une mère de famille, de surcroît maîtresse d'école, avait besoin de collectionner des armes de guerre sinon par une volonté délibérée et un encouragement à considérer l'achat de flingues comme un geste anodin, un acte de consommation banal.

Le second amendement de la constitution américaine a été rédigé il y a trois siècles et n'encourage en rien le massacre d'innocents. " A well regulated milicia" pouvait se justifier dans un pays en devenir, encore sous la menace d'une puissance étrangère et dépourvu d'armée régulière. Les américains n'ont depuis, aucune raison de devoir constituer des milices armées puisque l'état fédéral protège les citoyens.

Obama devrait provoquer le choc tant espéré par tant d'américains opposés aux lobbies qui arment les débiles et les délinquants. Il n'a plus rien à perdre puisqu'il a tout gagné : un second mandat pour avoir les mains libres et un prix Nobel à justifier. 

" The third rail" le troisième rail électrifié fatal à tout politicien américain, c'est ainsi que les amerloques surnomment le débat sur le port d'armes. Pour le moment, le débat a seulement été fatal à 20 petits humains qui n'ont rien demandé à personne .

Il avait promis le changement, alors c'est maintenant ... tant que les flingues du tueur sont encore chauds.

40 commentaires:

  1. "elle a encore donné à voir sa face la plus hideuse". Et son cul le plus monstrueux.

    Blague à part, je suis à 100% d'accord avec ton billet, beau billet au demeurant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est hideux ce gros cul tout rose... pas moyen de rester sérieux :)

      Supprimer
  2. 2/3 des américains sont favorables aux armes pour tous, même pour les fusils d'assault, il y a du boulot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une majorité de français était pour la peine de mort en 1981.

      Supprimer
  3. Superbe billet !
    Mais en même temps aussi injuste que le sentiment de colère qui submerge, face au français moyen, avec un aussi gros cul et un aussi gros bidon - hein, y a pas que le cul des dames ! - qui va se fiche à découvert pour remplir son chez lui des horreurs de chez IKEA ou transforme son jardin, au terme d'un dimanche passé au Roi-Merlin, en place la plus polluée de la planète !
    L'aliénation est un fait politique, pas un choix véritable des gens.
    Je pense à tout ce que les américains ont subi pour qu'on parvienne à leur faire fermer leur g... et à se contenter de bouffer leurs sandwiches infect arrosés d'ice-cream, de cola-cola, de bières et de whisky ... tout en restant privés de sécurité sociale, de prévoyance, de retraite ...
    Quand tu entends en France, des gens te dire : " mais je vais aller me faire inséminer et je dirai à mon enfant qu'il n'a pas de père, qu'un monsieur nous a fait un cadeau" ... tout ça la bouche en coeur : comme si un moutard pouvait gober qu'il est né de deux mères autofondées et devenir tranquillement un très vieil homme sans jamais pouvoir s'inscrire dans l'humanité qui n'est que la succession des générations au sens propre comme au sens figuré.
    La connerie en barre, la mise à mort physique ou psychique de ses propres enfants ... l'histoire du monde en est remplie.
    Plein de bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'aliénation est un fait politique oui, mais rien n'empêche les gens de se documenter au lieu de se complaire dans le facile.

      Pour ce qui est de l'insémination (dont je ne vois pas trop le rapport) pour moi il n 'y a aucun rapport entre l'amour donné à un enfant et une goutte de foutre mis dans un flacon (ou dans une maman).

      Des bises aussi Milady.

      Supprimer
    2. Et pardon pour la dame, j'avais aussi plein de bonshommes avec des gros culs et des grosses bedaines. :)

      Supprimer
    3. Sauf que le f... dans un petit flacon, ça donne à un enfant une tête dont tout l'amour du monde ne pourra le défaire ...
      Il veut donc savoir qui l'a lui a transmise et pourquoi. Normal,non ?
      Bz

      Supprimer
  4. Pendant que les gamins de Newtown déposent des peluches en hommage à leur petits camarades assassinés, le stand de tir de la ville voisine d'à peine quelques miles, est plein à craquer de membres venus brûler quelques cartouches pour se défouler.
    ==> pendant que 200 000 enfants en danger suite à la chute de Goma (COngo RDC) http://www.irinnews.org/fr/Report/96837/RDC-200-000-enfants-en-danger-suite-%C3%A0-la-chute-de-Goma,

    quelque par dans une usine du Cher ou des Bouches Maritimes, un brave et innocent ouvrier français bosse, en fermant les yeux sur tous ces intermédiaires qui vont permettre, en écoulant des armes, d'acheter des jouets de noel à ses gamins.
    http://armerdesarmer.wordpress.com/2012/12/12/republique-democratique-du-congo-rdc-mais-qui-souhaite-arreter-cette-guerre/#_ftn5

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Libéral et anti-armement ? Les bras m'en tombent !

      Supprimer
  5. La belle Amérique de la classe moyenne blanche et bien propre sur elle a encore donné à voir sa face la plus hideuse. Celle d'une société gavée de produits de consommation et d'images et produisant du crétin ou du tueur de masse en continu. Une société construite sur la peur.
    ==> ok. Donc Bering Breivik était américain ? Emile Louis était américain ? Fourniret était américain ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Bering Breivik avait été abreuvé de discours facho. C'est ce qui le rapproche le plus d'un amerloque.

      Les autres, n'ont pas commis de meurtre de masse à ce que je sache.

      Supprimer
    2. ou commence la masse dans meurtre de masse, selon vous ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Fourniret

      Sinon, si vous considérez que Bering Breivik est un facho, alors vous n'ignorez pas que le fascisme est une idéologie typiquement Européenne.

      Supprimer
  6. La peur d'être privée de son train de vie prohibitif. ?
    ==> comme les français et les Européens .
    Si toute la population mondiale consommait comme l’Europe ou le Japon, il faudrait 2,5 planètes. Selon le modèle des États-Unis, plus de 5 planètes seraient nécessaires. source Greenpeace.

    C'est TOUT l'Occident qui surconsomme

    RépondreSupprimer
  7. La droite américaine a besoin de petits cadavres à donner à manger aux fabricants d'armes.

    ==> il ne s'agit pas que de DROITE. Des "démocrates" sont aussi membres de la NRA, comme Jim Cooper http://en.wikipedia.org/wiki/Jim_Cooper ou l'acteur Brad Pitt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es con comme une bite ou bien?

      Supprimer
    2. Ce n'est pas moi qui justifie avec 50000 commentaires mon amour des armes à feu.

      Supprimer
    3. Je n'ai jamais dit que les démocrates étaient en majorité de gauche.

      Supprimer
    4. Je me suis emporté, c'est plutôt cool une bite.

      Supprimer
  8. Le second amendement de la constitution américaine a été rédigé il y a trois siècles et n'encourage en rien le massacre d'innocents.

    ==> "dans Google", cherchez "fusillade marseille" et au vu de la liste impressionnante de résultats, demandez vous si c'est vraiment le second amendement de la constitution américaine , le probleme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis ça parce que tu supporte le PSG. C'est tout.

      Supprimer
    2. Ol battu, Zlatan vainqueur un coup de pied dans la gueule à zéro.

      Supprimer
  9. Tu peux arrêter de nous casser les burnes ?

    RépondreSupprimer
  10. "Les américains n'ont depuis, aucune raison de devoir constituer des milices armées puisque l'état fédéral protège les citoyens."

    ==> euh, vous êtes sur ?? Vous ne savez pas que l'administration US est autorisée, depuis 2010, à détenir sans procès et à tuer, sans procès, des américains http://www.salon.com/2010/01/27/yemen_3/ ?

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas, cesse de stigmatiser mes trolls, putain pour une fois que j'en tiens un bon, bien gratiné sur le dessus, bordel, quoi !

    RépondreSupprimer
  12. Moi qui croyait qu'une fois Charlton Heston crevé, y aurait moyen de faire bouger l'Amérique sur le chapitre des armes à feu, ben c'est pas gagné.
    J'ai même entendu la copine de l'une des institutrices butées, dire sur Rfi que (ces mort.e.s) c'était la "fatalité" et qu'il fallait l'accepter....
    Ce qui prouve que la volonté de changement est la chose la moins partagée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, il faut aller à l'encontre des mentalités, même majoritaires. Les gens sauront plus tard que c'était pour leur bien.

      Supprimer
  13. Très beau billet...100% d'accord, n'en déplaise au parigot libéral...Et à voir les "religiosités" qui ont suivi ce drame, il ne faut malheureusement pas oublier que les deux principes fondateurs des États Unis d'Amérique sont la Bible et le fusil...Deux principes contradictoires d'ailleurs, mais qui imprègnent les gènes des américains d'aujourd'hui...Donc, ce n'est pas demain la veille, que le "second amendement" sera abrogé...dans ce pays qui se veut pourtant le défenseur mondial de la démocratie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au vu du nombre de guerres illégales puisque non votées, ca fait longtemps que les Etats Unis, HELAS, ont abandonné la stricte défense de la démocratie.

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...