mardi 4 décembre 2012

Une promesse en vaut bien une autre.

Désolé, je ne vais pas me joindre aux cris de la foule, je ne vais pas ramasser ma petite pierre pour la jeter contre ce gouvernement.

Comme je suis chez moi, je me permets d'être à contre-courant en m'élevant contre les vociférations de gauche comme de droite sur ce qui se dit à propos de Florange. 

Je pense sincèrement que l'ancien président Sarkozy n'a pas pourri que la vie de ses petits copains de l'UMP en les laissant s'entretuer, il a également corrompu les mentalités et laissé derrière lui un cosme politique et médiatique exsangue, vidé de toute capacité de discernement car ...

Je ne vois pas pourquoi les promesses actuelles sur Florange ne seraient pas prises en compte au même titre que celles faites par Sarkozy sur Gondrange ? Les ouvriers avaient bien attendu que la parole de l'ex ne soit pas tenue pour le fustiger, pourquoi n'attendraient-ils pas cette fois-ci, sachant quand même que Sarko était réputé largement plus incompétent  sur ces questions que l'actuel exécutif ?

L'empressement avec lequel tout le monde se précipite pour hurler sa rage atteint un paroxysme qui m'effraie et m’écœure. Syndicats de gauche, Medef, certains Socialistes, la vrai gauche, les éditorialistes ... tous ensemble, ouais !!! 

Les syndicats d'abord, comme privés d'une belle occasion pour "manifester leur désaccord", se sont vus couper l'herbe revendicatrice sous le pied gentiment par Hollande qui ne cesse de leur répéter qu'aucun plan social n'aura lieu à Florange. Merde alors, on leur confisque une belle occasion de révolutionner tranquillement en famille ! Je les rassure néanmoins en leur rappelant que d'autres sites sont toujours menacés et méritent autant d'attention sinon davantage. Puisqu'on vous dit qu'il n'y aura pas de plan social !

Le medef qui schizophrénise à toute vapeur avec ses larrons libéraux qu'on a entendus (avec effarement) dire leur désaccord profond à propos de la nationalisation du site, et qui ensuite critiquent le gouvernement de l'avoir abandonnée en le qualifiant  d'exécutif girouette, manquant de vision claire. Vite une aspirine !

La gauche de la gauche de la gauche de la gauche etc .. qui se glorifie chaque jour qui passe en votant avec le centre et la droite contre la majorité d'une part, et d'autre part, fait du pied au président par la voie de son porte-parole qui se met à rêver de devenir premier ministre.  Je déconseille fortement à Jean-Luc Mélenchon de mettre un pied dans la réalité de la gestion de son pays et de ce monde foutraque, il risquerait fort de se fracturer quelques neurones et de  faire comme son copain Montebourg : montrer qu'il est indispensable en brandissant en permanence la menace de démissionner ( ce qui ne fait avancer personne, ni ne freine la marche du monde ) Il vaut mieux pour lui continuer à se montrer avec Assange et Chavez, c'est plus payant pour son image.

Quant aux journalistes ... bah ... encore hier, ils ont fait leur journée sur un soi-disant deal entre Mittal et Ayrault pour favoriser un site près de Nantes au détriment de Florange, affaire qui se trouve démentie aujourd'hui et qualifiée de rumeur. Il paraît que ce serait même le contraire qui risque d'arriver. Bref, les éditorialistes tournent en boucle avec leurs écharpes rouges et leurs phrases définitives en tirant leurs infos de twitter et la rumeur qui vagit dans les sites de droite. 

Quant à Florange, je ne suis pas sûr que tout cela ne soit qu'un sursis de plus, accordé à une filière qui n'en finit pas de mourir, à moins que le repreneur trouve des clients en mesure d'acheter l'acier Lorrain malgré qu'il soit beaucoup plus cher à produire que celui des chinois. L'industrie française doit regarder vers d'autres horizons technologiques encore hors de portée des pays émergents et abandonner ces combats d'arrière-garde imbéciles où se joue davantage la dramaturgie de l'avenir politique de jeunes carriéristes que d'une région qui craint d'accueillir 680 chômeurs de plus dans ses agences.

10 commentaires:

  1. Beau coup de gueule. Je suis parfois timoré et n'ose pas envoyer chier tout le monde. Tu as raison, tous des clowns, mais je vais mettre le Gouvernement et notamment Ayrault dans le paquet : je vais lui jeter la pierre. Il a fait une erreur de communication vendredi soir, erreur qui a mis tout le monde à cran...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une erreur de communication c'est bien de cela qu'il s'agit : la communication plus forte que l'action.

      Supprimer
  2. C'est vrai que cette agonie n'en finit pas.
    Pour faire patienter on implante des musées.
    Ne t'étonnes pas que ces gens n'en puissent plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne met pas en question la douleur des gens, c'est juste une page que tout le monde a du mal à tourner.

      Supprimer
  3. Oui, ce n'est pas ce genre d'affaire qui redonnera de la crédibilité aux politiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je donne encore le bénéfice du doute à Ayrault qui n'est pas un Fillon. Je le crois fondamentalement sincère et de bon aloi. Gouverner c'est aussi se donner le temps (et parfois se tromper)

      Supprimer
  4. Beau coup de gueule en effet...Belle analyse également des médias et des "faiseurs d'opinion" sur le web...Belle analyse aussi de notre environnement de plus en plus délétère...Mais comme le dit Solveig, ne t'étonnes pas que les gens concernés n'en puissent plus..
    Ce sont bien en effet, des emplois de Basse Indre en Loire Atlantique (activité de packaging), qui vont être transférés sur Florange... Ce qui a valu aux responsabes CGT de Florange, de recevoir un message de leurs camarades de Basse Indre qui leur disait "Merci Florange pour la suppression des emplois à Basse Indre"
    Je suis militant de la CGT depuis plus de 40 ans, mais j'avoue que je ne voudrais pas être à la place de mes camarades de Florange... Je n'ai jamais su en effet gérer le désespoir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi la mauvaise foi a encore de beaux jours devant elle.

      Supprimer
  5. Bravo Captainhaka. Belle analyse et ça me réconforte, vous gueulez aussi pour moi, là.

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...