vendredi 24 juin 2016

Le peuple a roté

Si tous les populistes du monde se donnaient la main, ils formeraient une belle traînée marronnasse qui pue depuis la moumoute blonde du Donald au musculeux et si viril tsar de toutes les Russies, en passant par le pouilleux Boris Johnson, la cagole du Vaucluse ou l'insoumis à dent creuse, les clownesses italiennes jusqu'au nouveau président de l'Autriche. 

Beau Danube bleu nous voilà !

Le populo rosbif aurait fait un vote de contestation, selon les observateurs. A noter que celui-ci, à l'instar de son correspondant franchouillard, le beauf qui rote surtout le rouge, éructe son bon sens qui ne trompe pas avec de la bière lorsqu'elle ne lui jaunit pas le devant du slip.

Vive le peuple insoumis et la liberté ! 





13 commentaires:

  1. Oui. Fais gaffe dans tes billets. Didier Goux pourrait les apprécier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Goux n'aime que son chien, qui ne le lui rend même pas vu qu'il l'a mordu récemment.

      Supprimer
  2. Et Mélenchon en train de se débattre dans ce panier de crabe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne parle pas ainsi de notre futur président je te prille !

      Supprimer
  3. Euh, le président de l'Autriche n'est pas populiste... Il a même participé à la gay-pride de Vienne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon il a failli l'être... moi j'ai failli être précis pur le coup. Mais perdez pas l'espoir, votre favori ira aussi à la gay pride la prochaine fois.

      Supprimer
  4. Les français un peuple de beaufs? Bof, c'est pas une découverte...En 2012 ils ont élu l'ennemi de la Finance, le populiste Hollande. En 2017 ils voteront pour un ou une autre populiste, comme toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parle de "populo". C'est à dire des gens sans tête...un peu comme toi.

      Supprimer
    2. L'historien britannique Perry Anderson écrivait dans "Spectrum" (à propos du socialisme): "La défaite est une expérience douloureuse que l'on est toujours tenté de sublimer". Idem pour la nation "communauté politique imaginaire et imaginée comme intrinsèquement limitée et souveraine" selon l'historien et frère du précedent, Bennedict Anderson dans "l'Imaginaire national".

      Supprimer
  5. c'est assez méprisant comme billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec M. Sarkofrance. Sauf que j'aurais supprimé le "assez".

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...