lundi 17 avril 2017

Ce sera lui

Mon choix électoral ira dès le premier tour à Emmanuel Macron. J'ai décidé de le soutenir, depuis le moment où François Hollande a décidé de ne pas se représenter.

Il aurait été parfaitement logique que ce soit ce dernier qui se représente pour le camp progressiste, social et démocrate, mais d'autres dans son propre parti en ont décidé autrement. L'obstruction permanente des 10% de frondeurs ont obligé tout l'appareil trébuchant du PS à monter des primaires contre leur propre sortant. Résultat, ces nains politiques en sont à se disputer les fonds de classement avec Dupont-Aignan.

Je soutiens Emmanuel Macron pour un tas de bonnes raisons. La principale étant que ses propositions entrent dans le domaine du possible car rien n'est pire que de laisser rêver le gens ensuite les laisser dériver vers le doute, la remise en cause des institutions et le rejet des valeurs républicaines, en faire des "déçus" qui tomberont dans les bras de ceux qui sont encore plus "populistes" qu'eux. Tout comme dans la gauche, certains se diront encore plus à gauche. 

Mélenchon parle très bien mais évite soigneusement d'entrer dans les détails de son projet. L'usine à rêves qu'il propose ne sera qu'une friche de déceptions lorsque élu, la lune qu'il désignait dans ses grandes messes ne se résumera qu'au petit doigt avec lequel il l'avait montrée. Chavez, Tsipras, Podemos auront été les précurseurs de l'instabilité chronique de leurs pays, je ne vois pas pourquoi il faudrait les suivre sur ce chemin. 

Quant au FN dont la candidate est en prise avec la justice, il cessera avec Macron de constituer l'épouvantail électoral qui permettait aux deux appareils de gauche et de droite de se maintenir en vie et d'attirer les votes craintifs. Nul appareil, nulle crainte. les lois sur l'éthique et la transparence seront durcies et la justice passera. 

La France n'a pas besoin d'épouvantails ni qu'on fasse siffler les adversaires dans les meetings. Elle n'a pas besoin de  fausses colères de tribunes. Elle n'a besoin de l'insulte ni du mépris. 

13 commentaires:

  1. lu et approuvé
    j'ai convaincu 80% de mon entourage d'en faire autant

    RépondreSupprimer
  2. "Mélenchon parle très bien mais évite soigneusement d'entrer dans les détails de son projet" ... il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir

    RépondreSupprimer
  3. Bien du mal à comprendre en quoi une victoire de Macron débarrasserait le pays du FN... Au contraire.

    Macron élu, on va avoir une ruée de gamelards de tous bords qui vont s'en féliciter et venir gratter des places. Macron c'est le "système" enfin à visage ouvert (les fausses oppositions droite/gauche mises au placard pour appliquer la politique en laquelle ils croient tous). S'il échoue, ce qui est plus que probable, le FN sera la seule alternative.

    Si en plus avec votre justice implacable, vous nous débarrassez de Marine pour laisser la place à sa nièce qui pourra créer un large rassemblement de droite patriotique, ce sera vraiment parfait.

    Électeur frontiste depuis toujours, je me dit de plus en plus que le mieux pour préparer l'avenir (c'est à dire 2022) c'est une victoire de Macron en 2017 !

    Ne changez rien les gars !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre justice est aussi la votre. Vous avez toujours misé sur des bourrins vérolés et vous vous étonnez qu'ils vous claquent entre les doigts. La nièce...? à peine capable de réunir une poignée de de catho tradi pour une procession. On ne fait pas un programme politique pour un pays comme la France avec du simplisme débilitant. Vous n'avez jamais été au pouvoir et pourtant vous avez déjà échoué !

      Supprimer
    2. Oui vous vous y avez été au pouvoir, et votre candidat n'est même pas en état de se représenter. Et vous en êtes réduit à faire campagne pour un banquier social-libéral ^^ après avoir voté pour "moi président, ennemi des riches et de la finance"

      En tout cas je ne peux que constater le fossé énorme et grandissant qui existe entre les perceptions des gens "de gauche" en général et ceux qui votent à droite ou à l'extrême droite. Clairement plus rien en commun. Ce sont deux sociétés parallèles qui n'ont plus les mêmes références.

      Mais Bref de toute façon je ne pense pas que Macron sera au deuxième tour. Comme le sage jegoun l'a remarqué sur son blog, l'électorat de gauche est désormais largement minoritaire. Alors croire que Macron serait à 24-25, Mélenchon à 19 et Hamon à 7-8 soit un total de plus de 50% c'est juste totalement délirant...

      Heureusement que Fillon traînait derrière lui toute une batterie de cuisine, ça vous laisse encore un peu d'espoir sinon c'était totalement cuit ^^

      Ça va déchanter dimanche prochain ^^

      Au pire si je me trompe on aura Macron, ce qui est parfait pour 2022. Je n'ai jamais rien attendu de 2017.

      Supprimer
    3. N'attendez rien... laissez les autres faire.

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...