vendredi 6 décembre 2019

Le bal des obtus

La minorité hurlante qui anime la vie politique en France a encore tenté d'agréger un peu de monde sur la haine de Macron. Le prétexte tout trouvé est la réforme de la retraite : sujet anxiogène habituel chez les français déjà shootés à la déprime chronique. 

Naturellement, les corporations moyenâgeuses de fonctionnaires ont suivi en traînant la patte, honteux probablement d'accueillir en leur sein les jaunes/noirs et malheureux, sûrement, de laisser à leur tête l'insignifiant leader de LFI et ses sbires charabieux.

Hier sur France2, Martinez affichait son sourire dédaigneux et ne cessait d'émettre des ricanements réflexes dès qu'on disait quelque chose contraire à son opinion.


Les plus grotesques furent les enseignants, qui malgré les avantages salariaux proposés pour circonvenir aux pertes subies, laissèrent des grossiers syndicalistes parler en leur nom.

La pitoyable équipe de l'émission "par Jupiter" sur Inter avait, une fois encore, besoin de montrer qu'elle est de "gauche" en se rendant visible à la manif.

Je ne soutiens pas le régime avantageux des agents RATP ni celui des cheminots, je n'aurai pas de retraite et ils ne me défendent pas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...