jeudi 10 mai 2012

A quel Saint se vouer ?

A l'instar de mon excellente collègue Iboux, je me demande si les journaleux français vont enfin se réveiller de ces dix dernières années de coma sarkozique.

Quelqu'un pour leur dire que c'est fini maintenant, qu'ils sont en sécurité et qu'ils peuvent enfin rentrer chez eux et retrouver leurs proches ? Reprendre leur vrai travail.

D'ailleurs, ce retour à la vraie vie ne touche pas seulement les journalistes mais une bonne partie des citoyens français. Un atterrissage plus ou moins douloureux est prévu durant ces prochains jours ... gare aux bosses !

D'une part, les résultats des audits tout azimuts dans les ministères et autres structures de l'état révèleront la réalité des comptes. Les chiffres économiques ne seront pas plus reluisants avec la reprise des plans sociaux mis en attente sur demande de l'ancien exécutif et la présentation enfin non tronquée des chiffres du chômage. La reprise des discussions et des négociations dans les différents corps intermédiaires (syndicats, police, justice etc...) délieront quelques langues et mettront à jour les nombreuses zones d'ombres et pressions subies par tels ou tels.

D'autre part, le retour à la réalité fiscale sera plus compliqué pour les bénéficiaires des largesses de la droite. Certains diront taxation, d'autres répondront simple devoir et égalité devant l'impôt : on ne peut pas dire qu'on aime son pays et choisir la France et laisser prospérer les déficits au bénéfice des plus aisés.

Je m'arrête un instant sur le slogan choisi par l'UMP pour les prochaines législatives : Choisissons la France

Je constate que la sévère déculottée électorale que leur ont infligée les français à chaque suffrage : municipales, régionales, sénatoriales et présidentielles ne leur ont pas suffi et ils continuent sur leur petit chemin boueux. Dire que la droite choisit la France signifie que tous les autres ne le font pas ?  Qu'est-ce à dire ?

La droite se complait dans cette attitude clivante qui consiste à rejeter hors de France tout ce qui n'adhère pas à son idéologie. Faut-il leur rappeler que la France appartient à tous les français et la majorité d'entre-eux a choisi  François Hollande et la gauche pour porter leurs désir de changement et leur aspiration à vivre dans un environnement plus apaisé et plus juste.

Saint Barth' et Saint Trop' sont les deux destinations dans lesquelles le candidat de droite a enregistré les plus hauts scores à la présidentielle : 82 % et 79 %.  L'UMP qui se proclame parti populaire et qui se targue de choisir la France, a bien choisi sa France, celle des plus fortunés, des rentiers et de la finance.



6 commentaires:

  1. tu vas me faire rougir ;-)
    en tous cas, je suis pressée de connaitre les résultats de ces audits sur l'état réel des finances publiques...

    RépondreSupprimer
  2. Pas à rougir, ton billet est juste. Il a servi de déclencheur à mon premier de l'après-victoire.

    RépondreSupprimer
  3. Je m'étais dit la même chose après le résultat de St-Barth, après j'ai trop fêté ça et j'ai oublié d'en faire un billet :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grand esprits se rencontrent ... même bourrés ! Ça s'arrose comme dirait l'autre.

      Supprimer
  4. St Barth', St Trop', Neuilly... Des quartiers "populaires" sans doute pour Christian Estrosi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de simples petits villages de pécheurs :)

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...