mardi 23 octobre 2012

Après les pigeons, les faisans.

Les médecins spécialistes sont venus pleurer car ils sont contre la limitation que voudrait leur imposer le gouvernement des honoraires libres outranciers qu'ils pratiquent dans leurs cabinets flambants.

Ces braves patriotes, à l'instar de leurs rejetons pigeons et d'autres privilégiés du CAC, menacent de plier bagages pour s'exiler devant l'arrivée massive des chars russes. 

Cela dit, je les comprends. Durant des décennies, chaque fois qu'un exécutif de droite s'installait au pouvoir, il s'empressait d'aller les gaver de subventions, d'allègements de taxes, de boucliers fiscaux et autres  petites gâteries en tout genre. Le festin des ogres est fini, ils n'en ont laissé que des carcasses et os.

D'aucuns parmi vous a pu vivre le délicieux périple de la consultation obtenue de haute lutte après deux mois d'attente, un petit quart d'heure et hop 75 euros siouplait, merci madame je ne vous raccompagne pas à la porte car j'ai cocktail au Rotary ce soir.

La photo a été prise dans le parking de l'immeuble où se déroulent en ce moment les négociations. Sauras-tu retrouver  la voiture du négociateur de la CPAM ?


9 commentaires:

  1. Nicolas Du Comptoir, vous venez de gagner un demi-pression au bistro de votre choix, payé par les laboratoires Ducon-Dunoeud. Félicitations !

    RépondreSupprimer
  2. Il est comme ces gentils médecins faisandés, il n'a jamais vu de Twingo de sa vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles de Nicolas ? C'est vrai que pour aller dans son douar Nenez, ou un autre bled breton, môssieur loue des berlines de luxe !!!

      Supprimer
  3. faut bien ajouter un mètre ou deux au yacht avant l'été prochain sinon ils auraient l'air de ploucs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai ! Et St Trop c'est pas en Belgique non plus :)

      Supprimer
  4. Après les pigeons, les faisans... Notre pays ressemble de plus en plus à un parc ornithologique.

    Nul doute, que les dindons de la farce seront nous simples citoyens...

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. et pourtant on chante :

      j'aime bien mes dindons
      j'aime mieux mes moutons

      glou-ou glou bêê bêê

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...