mercredi 18 décembre 2013

Cerveau sous presse




Quand on aime, on ne compte pas. Le journal à Dassault désireux d'offrir à ses lecteurs de quoi fantasmer pendant les fêtes, malgré la crise et le matraquage fiscal subi par la classe moyenne versaillaise, ne ménage pas sa peine.



Saurais-tu retrouver les vraies couvertures ?

4 commentaires:

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...