jeudi 8 octobre 2015

Je suis un con

Cette simple phrase est un symbole qui, au delà des événements survenus à Charlie Hebdo, au delà du sentiment d'horreur et de l'indignation, nous met en face d'un adversaire sans cesse plus fort. 

Cet adversaire voudrait nous soumettre, nous obliger à la fermer, nous censurer, nous interdire toute critique, nous empêcher de formuler toute pensée contraire, nous interdire d'avancer, d'exprimer librement l'art. 

Il veut édifier des grilles, des murs, enfermer, isoler, stigmatiser et lever des armées de nouveaux croisés chargés d'anéantir tout ce qui pense.

Il est daech, identitaire, raciste. Il est Trump, Morano, Poutine, émir,  Assad, dictateur africain. Il est fraudeur fiscal, affairiste, tricheur, esclavagiste, escroc. Il est imam, curé, bonze, rabbin, prédicateur. Il est conspirationniste, décliniste, bonimenteur et sectaire.

J'en oublie.

Je suis Charlie, c'est être conscient de tous ces périls. C'est être la troisième personne sur le ring, celle qui prendra les coups des deux autres. Celle qui croyait pouvoir arrêter le combat avec des arguments de raison, d'humanité, de réflexion et d'intelligence. Celle qui une fois à terre, regardera les colosses de la connerie humaine dans ce qu'elle a de plus crade, s'anéantir joyeusement.

Alors faudrait cesser de galvauder ce symbole.  

Ceux qui ont agressé le DRH d'air France ne sont pas Charlie. 
Aucune violence n'est Charlie.
Aucune autre cause n'est Charlie.

Charlie c'est un combat inégal contre les cons.
 


16 commentaires:

  1. T'as raison mon Capitain, « aucune violence n'est Charlie», et comme je l'écrivais hier, «La légitime violence n'existe pas«». Mais juste une chose, «un licenciement de 2 900 personnes, c'est statistiquement de 3 à 6 suicides, c'est violent» [Via le Bobiyé de Partageux], alors, ceux qui licencient chez AirFrance et sans dialogue, sont-ils Charlie?

    Je pose la question.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non plus. Arriver à de tels taux de suicide pour des licenciements, je trouve qu'il y a un truc qui tourne pas rond. J'ai été licencié en 2001 et alors ? J'ai rebondi, je me suis démerdé, j'ai bouffé de la merde et je n'ai pas changé de bagnole pendant 10 ans. Voilà !

      Supprimer
    2. Finalement, t’as raison, ces «cons » qui se suicident au lieu de faire comme tout les autres, ça me tue, on va dire ça...

      Sinon, soyons sérieux, « Ceux qui à Gauche se ruent dans les brancards contre ces « chemisophobes de Air-France» ne devraient pas oublier que « la Gauche devrait défendre les opprimés, ce que ne sont pas les fonctionnaires » disait un brillant blogueur de Gouvernement dans un moment de grande lucidité. Il disait aussi (avec le contexte dedans) « la gauche est devenue joviale! (Juin 2013), les andouilles qui critiquent (les salariés licenciés) sont à peu près les mêmes qui critiquaient Nicolas Sarkozy quand il pratiquait la politique à la petite semaine (à Gandrange par exemple). C'est amusant. (In MesFameusesArchives).

      Après viendra les défaites électorales et les explications sur les gens qui ne votent plus pour nous. Kékidisait déjà notre lumière? Archive et je le re-cite «Ce n’est pas l’abstention qu’il faut comprendre mais ce qui fait que la gauche s’est fait piquer le social par Marine Le Pen (…) certains, à gauche se croyait propriétaires de tout ».

      Et il avait raison! Je partage son avis, et j’ajoute : "La Gauche était Charlie, elle devient Chaplin, c'est drôle", enfin, une partie seulement, celle qui a cassé son miroir.

      [PS: Ce commentaire n’appelle pas de réponse. Closed]

      Supprimer
    3. D'abord, je suis sur mon blog et ce n'est pas toi qui dit ce qui est closed ou pas closed. Ton commentaire est surtout dirigé vers Nicolas, débrouillez-vous avec vos histoires les mecs moi je m'en tape.
      Mais je n'ai jamais dit que ceux qui se suicident sont des "cons". Cesse de de m'inventer des propos Bembelly.
      Je dis seulement que ceux qui se suicident pour un boulot, est la preuve qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans notre société. Voilà.

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi.
    On peut essayer de justifier la violence sociale. On ne peut pas abuser d'un symbole tel que celui-la.

    RépondreSupprimer
  3. D'accord aussi. Mais ce slogan était ridicule à la base parce qu'il a été utilisé par des gens qui ont eu l'impression d'agir.

    Je vais répondre à l'ex ami Bembelly. Commettre des luttes sociales dans l'illégalité finira par tuer les luttes sociales. Et ce ne seront pas 5 ou 6 suicides que nous auront mais 10 ans d'espérance de vie en moins. Et nous aurons aussi une sortie de la démocratie puisqu'il deviendrait possible de gagner par le combat. Lis donc le billet de BRP que je cite aujourd'hui (pour une autre raison). Et nous aurons une montée de la droite parce que des types qui se prennent pour des puristes de gauche défendent des salariés réputés privilégiés qui commettent des illégalités.

    Marre de cette gauche qui croit parler au peuple... Qui parle du sous traitant du sous traitant d'Air France ? Lui est opprimé. Mais oublié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bon. L'impression d'agir on ne peut pas l'empêcher, l'encourager oui. Le choc a été violent et a société française a enfin (malheureusement) compris l'étendue des dégâts et la gravité des choses.
      D'accord pour dire que défendre ses droits ne se fait surtout pas dans l'illégalité, surtout que la notion de droit ne s'applique pas dans ce cas : un patron peut licencier son employé, et le droit n'est là que pour encadrer l'exercice.

      Supprimer
    2. On on ne peut pas m'empêcher mais il ne faut pas l'encourager, du moins toujours. Tiens ! Bembelly a fait aujourd'hui un billet contre Valls. Il fait ce qu'il veut, je m'en fous. Par contre il est persuadé avoir servi une cause en le faisant mais son billet sert plutôt le camp opposé (le mien donc).

      Autre exemple : la gauche emploie souvent le slogan "nous sommes tous des enfants d'immigrés" (j'en parlais récemment). C'est une erreur. Les Français originaire de l'immigration ne veulent pas être vus en tant que tels mais en tant que Français. En plus, je ne suis pas un enfant d'immigrés ni même un arrière petit enfant d'immigré (mais un enfants de consanguins). Ces slogans sont exaspérants. Tiens ! Prends les types qui qualifient de Sarkozy de descendant de Hongrois. Leurs propos ont exactement l'effet inverse de ce qu'ils voudraient puisqu'ils tapent sur un immigré. Sarkozy est Francais. Bembelly aussi. Toi aussi. Moi aussi mais c'est parce qu'Anne de Bretagne avait la cuisse légère.

      Donc, il faut parfois décourager : les enfants d'immigrés n'ont pas à être vus en tant que tels.

      Supprimer
  4. J'entendais : encourager les gens à sortir dire leur rejet du terrorisme.

    Sinon pour le reste, oui d'accord. les seuls qui veulent qu'on les considère comme des enfants d'immigrés ne sont que des cons qui n'ont rien compris à la république.

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'aime bien les cons. Au moins avec eux on n'est pas déçu et on se sent meilleur.
    Cela dit, ce n'est pas trop grave pour ce monsieur. Plus tard, il pourra dire qu'il a fait preuve de courage face à des enragés. Seulement certains enragés sont surtout déboussolés et apeurés....finalement il s'est retrouvé sans chemise parce qu'il fuyait,..j'aurais pu faire pareil à sa place

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le type a eu très peur de se faire taper ou pire, zigouiller. Maintenant que l'invective ne suffit plus chez la Vrauche, les plus faibles d'entre-eux passent à l'attaque physique. Et en plus, il faudrait les plaindre et dire qu'ils sont Charlie? Mon cul !

      Supprimer
  6. Je ne connais effectivement rien de plus stupide que d'être noir et pro-européen. Le racisme allemand devrait devenir de plus en plus visible. Emmanuel Todd en parle parfois.
    Didier Bous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clarifie ton propos ou bien va jouer ailleurs !

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...