jeudi 26 mai 2016

Avanti popolo !

En ces temps de luttes (finales j'espère) il est de plus en plus fréquent de voir des gens au milieu des manifestations entrain de filmer ou bien de photographier à tout va. 

Tout comme le syndicalisme du même nom, le reportage terrain en carton-pâte diffusé en direct sur les réseaux socials, fait du jeune baroudeur à keffieh Dolce & Gabbana un nouveau héros. Avec un peu de chance, ses photos choc seront rachetées par une agence chic, ce qui lui permettra de passer quelques jours à Ibiza sans demander de l'argent de poche à papa.

A moins que ces reportages parfumés au lacrymogènes ne soient juste un moyen d'animer les soirées branchées. A l'instar de leur glorieux modèle, le philosophe à chemise immaculée et échancrée jusqu'aux couilles, ils pourront sans craindre le ridicule, se targuer d'avoir, sinon risqué la vie, au moins essuyé une crise de larmes.

Le syndicalisme à papa vit ses derniers soubresauts. Il vient de perdre son dernier crédit avec la blocage de la parution de la presse car elle refuse de publier un tract à la gloire de papy-moustache. La situation est d'autant plus risible que nous n'avons enregistré aucune réaction scandalisée du camarade Edwy contre cette intolérable atteinte à la démocratie.

Il serait temps de ranger les ballons rouges, les cassettes de chants soviétiques et laisser enfin se reposer bella ciao qui en a plein son vieux cul tout ridé.

Allez, adieu et bon débarras !

6 commentaires:

  1. Oui. Ils sont ridicules. En fait, j'ai beaucoup étudié la loi connerie ce matin (mais j'ai eu beaucoup de boulot après : pas possible de faire un billet). L'espèce d'inversion de la hiérarchie des normes de l'espèce d'article 2 ne nuit à personne sauf aux syndicats dominants dont la CGT.

    En fait, j'ai étudié surtout ce qu'il m'est arrivé depuis que je bosse (je ne peux donc pas en faire un billet) mais en l'occurrence toutes les actions des syndicats dominants (chez nous la CFDT, comme quoi mon impartialité est parfaite) ont été néfastes aux travailleurs.

    Je vais citer le dernier : on a des problèmes de mètres carrés pour caser tous les salariés. On a proposé à la direction de supprimer le bureau pour les représentants du personnel qui ne sert à rien (les DP et CE ont leur propres bureaux...) mais les syndicats ont démontré que c'est une obligation. Il faut un local pour les représentants.

    Du coup, on se retrouve entassés dans des locaux avec 40 m2 vides.

    RépondreSupprimer
  2. Bah ouais, sans compter les milliers d'autres cas où le syndicat ne sert que d'armure à des malfaisants. J'en connaissais (personnellement) même qui votent FN. Comme quoi...

    RépondreSupprimer
  3. Tu as raison. Votons Juppé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi qui voteras Juppé tête de nœud.

      Supprimer
  4. "un tract à la gloire de papy-moustache"

    je n'aimerai avoir Staline comme papy

    RépondreSupprimer
  5. Pourtant, il a dû se reproduire le petit père des peuples !

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...