jeudi 5 septembre 2013

Mon dimanche à la Comète.

Les relents qui vous envahissent les narines dans le métro parisien surtout après une longue absence sont inoubliables et surtout bien identifiables. 

Autant dire que ce trajet court (Gobelins-Kremlin-Bicêtre) m'a ramené à plus de quinze années en arrière avec tous les bons et mauvais souvenirs ... mais passons.

Ce dimanche j'allais plutôt me fabriquer des beaux souvenirs en perspective. 





J'allais à mon mystérieux rendez-vous excité comme une jeune fille en fleurs irait à son premier rencart amoureux ... sauf que mon beau gosse à moi s'appelle Nicolas Jegou, qu'il mesure dans les 1m80, qu'il pèse dans les ...122 kilos ! De la belle bête !

Nicolas m'a reçu dans son bureau de la Comète, entre deux tweets et en pleine réflexion pour les douze billets qu'il allait publier cet après-midi dans ses blogs tout en sirotant son  troisième cinquième pastis. 

Je ne sais pas parmi vous s'il en reste qui ne l'ont pas encore rencontré en vrai, mais je peux assurer à ceux-ci que notre number ouane est tel que dans le virtuel : affable et accueillant, jovial et sympathique !  

La réalité rejoint le virtuel.


Après les présentations et quelques boissons alcoolisés, nous sommes passés à table où nous a rejoint le souriant et admirable Gildan pour une repas à haute teneur en cholestérol et franche rigolade.

Je rassure tout le monde, Nicolas a quand même pris des frites en accompagnement de sa barbaque habituelle pensant naïvement que la patate c'est un légume et a copieusement pesté sur le nouveau cuistot srilankais infoutu de présenter un steak saignant. 

Voilà ce que c'est de confier les fourneaux à un végétarien !

Ensuite de quoi nous nous mîmes comme attendu à dire du mal parler des autres camarades blogueurs à qui je précise au passage que c'est pas la peine d'aller consulter un spécialiste pour les sifflements à l'oreille survenus ce jour-là entre midi et quinze heures ... ils n'ont rien de grave. 

Autant vous dire que les montebourgeois, les ségolistes, les moscovicistes, les vallsiens et même l'unique fabiusien du groupe en ont pris une bonne louchée. Sans compter les gauchistes de gauche, ceux du centre et même ceux de côté, puis les bretons, les noirs, les arabes, les juifs, les gros, les féministes et Fred Camino qui en ont pris sévèrement pour leur grade.

Après avoir fini de manger l'équivalent en calories d'une famille malgache durant trois mois, j'ai dû prendre congé à contrecœur évidemment tant la compagnie était intéressante et agréable, mais mon séjour à paname était court et très chargé ... en émotions.

J'espère venir à un grand KDB où je pourrai trinquer avec tous ces camarades et vérifier de visu qui des trois est le plus gros.


16 commentaires:

  1. Le plus gros !!???
    Ce n'est pas moi, c'est certain !

    RépondreSupprimer
  2. Excellent compte rendu à part qu'il faudrait pondérer les poids.

    RépondreSupprimer
  3. C'est beau, on dirait du Rabelais ? Bât blesse ? Roblès ?
    Arrêtons de stigmatiser les bretons qui n'ont rien à faire là-dedans !
    (eh oui, pas encore rencontré en vrai, mais ça viendra bien un jour...)
    bo billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait se voir plus souvent, au moins une fois :)

      Supprimer
  4. Ah c'était donc ça les acouphenes de dimanche! Je confirme aussi: le plus gros était sur place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis plus mince que Gildan depuis qu'il a bouffé de l'aiolloli trempé dans la bouillabaisse pendant 1 mois.

      Supprimer
  5. "les montebourgeois, les ségolistes, les moscovicistes, les vallsiens et même l'unique fabiusien du groupe en ont pris une bonne louchée. Sans compter les gauchistes de gauche, ceux du centre et même ceux de côté, puis les bretons, les noirs, les arabes, les juifs, les gros, les féministes et Fred Camino qui en ont pris sévèrement pour leur grade."
    Quelle charge ! Mais ça va le petit bonhomme a été épargné, en même temps je ne fais que jouer avec le ciel.
    Chouette billet.

    RépondreSupprimer
  6. On n'oublie pas la première, on n'oublie pas non plus les autres...

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...