vendredi 24 janvier 2014

Mediafart

Allons bon... les mauvaises langues prétendaient que Mediapart était un repaire d'affreux gauchistes car il sortait les mauvaises affaires de la droite sarkozyste. 

Depuis Cahuzac et sa petite affaire, Edwy remet la balle au centre afin de mettre fin à tout soupçons de partialité journalistique. Depuis, il dresse fièrement ses belles bacchantes bien brossées de chevalier irréprochable et poursuit hardiment toute déviance du pouvoir hollandiste, droit dans ses bottes et ferme sur les principes de neutralité politique et d'éthique professionnelle.

Las !

Aujourd'hui j'apprends que le site héberge un blog du collectif jour de colère (je ne vais pas faire de lien vers ce cloaque, démerdez-vous). Oui,  un cloaque constellé de varices hémorroïdales composées de groupes identitaires, fachos, bonnet rouges, poujadistes, manif pour tous, entrepreneurs libertarés, contribuables en colère... et bien d'autres dérangés du carafon et du slip, des perturbés du crucifix, amateurs de quenelles et autres nostalgiques de la France du maréchal.

Oups ! 

Alors il y a deux écoles : soit mediapart veut aller au bout de la logique démocratique et égalitaire et ouvrir ses colonnes à toute personne ou groupe dans la capacité financière de payer 3.80 euros par mois pour s'abonner et ouvrir un blog.

Soit les administrateurs du site ne regardent pas qui vient chier dans leur jardin, et ça c'est une faute professionnelle grave.

Ou bien, aveuglé par son désir de justice et partant du principe des lumières que tout pouvoir recèle un aspect tyrannique, Edwy pense que le Hollande est l'ennemi des peuples, alors, ivre, il fait feu de tout bois.

Enfin, il avait envie de faire une mauvaise manière au président et voudrait se venger du contrôle fiscal " illégitime" que son journal a subi ces derniers mois.

Ah le petit commerce écrasé par la fiscalité et les contrôles !

6 commentaires:

  1. ""aveuglé par son désir de justice""
    Bien vu :)
    je pense à Robert Menard , un chevalier blanc ou une Jeanne d 'Arc (qui d'ailleurs est la porteuse de flambeau du fn)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sait tous où Menard a fini sa course : dans le marigot !

      Supprimer
    2. il veut aller se faire Béziers debout

      Supprimer
  2. Je ne sais pas si Mediapart n'a pas vu qui venait chier dans son jardin ou aller au bout de la logique démocratique et égalitaire, mais je constate que les lecteurs de Mediapart, eux, ne tombent pas dans le piège.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les lecteurs de mediapart ne sont tous forcément ceux qu'on croit... la preuve, ceux qui ont ouvert le blog sont justement par définition des lecteurs.

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...