vendredi 24 octobre 2014

Calais, le dialogue à distance

Comme aucun de mes confrères blogueurs, occupés à roter leur bière pour les uns et à ériger une statue à Filoche le zorro des stations-service pour les autres, n'en parle, et qu'il faut bien que quelqu'un s'y colle quitte à sentir des doigts, J'ai décidé de vous dire quelques mots sur ce qui se passe à Calais. 

Ce qui arrive là-bas, on aurait tort de le prendre à la légère car la fille du borgne est la seule à s'y être rendue pour faire une pêche électorale miraculeuse.

Voilà deux ou trois jours que les média en boucle, les préférés des français qui passent leurs temps au bistro à élaborer des stratégies économiques et des éditoriaux politiques, quand ils ne font pas comme Guaino et sa petite copine Zemmour, du charabia pseudo historique, ces honorables cloaques télévisés, disais-je, montrent des scènes de guérilla urbaine dans cette riante bourgade de Calais, comme un avertissement en gros rouge qui tache du débarquement imminent de la blonde tabagique.

Des commerçants excédés, de l'insécurité, des rues désertes, des parcs d'enfants investis par des dizaines de migrants africains qui attendent l'occasion de se faire la belle au pays de Cameron le joufflu. Voilà ce qui tourne en boucle entre deux reportages sur ebola.  Ce qui fait beaucoup.

A quoi rime  l'abandon de cette partie du territoire par les autorités compétentes ainsi que la presse du même nom ? 

Sarko au sud, LePen au nord : une conversation de vive voix à mille kilomètres de distance pour se disputer une charogne puante.

Pourquoi personne ne s'est déplacé pour traiter cette affaire dans l'urgence et  le respect des droits de tous : citoyens et migrants? 

4 commentaires:

  1. José a fait un beau billet la-dessus http://lespagesdupetitbonhomme.blogspot.fr/2014/10/choque-en-colereet-triste-aussi.html

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi personne ne s'est déplacé ? Ben, peut être qu'ils ne sont pas au courant ? C'est tellement loin des ors de la République, tout ça....

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...