mardi 1 décembre 2015

A poil !

La gestion impeccable de la crise des attentats de Paris et la reprise politiquement impeccable des symboles de l'état français par François Hollande est une preuve supplémentaire de la compétence et de la vision de ce président.

"L'importance de l'homme s'évalue à l'aune de ses détracteurs et leur nombre" ( Captainhaka, 2015).

La COP 21 avec son cortège, d'un nombre jamais vu de chefs d'états mondiaux, savamment réglé et qui se déroule dans des conditions de sécurité optimales, font de François Hollande un négociateur hors-pair qui demeure modeste et discret. 

Combien de fois avons nous vu d'autres qui ont secoué les épaules et agité des petits bras pour mouliner à vide à la moindre minuscule réunion de G7. D'ailleurs le sieur Bismuth a bien été tenté de lâcher ses chiens mais bien mal lui en a pris et a du volte-facer rapidement, fermer sa niche et sa boite à chicots devant l'opinion française. Disparu des radars... et pour longtemps.

Les fachos, poules sans tête, incapables de la moindre réaction ont cru intelligent de se taire et laisser venir à eux les bénéfices -croyaient-ils- de la haine et la rancœur que provoqueraient les attentats. Ils ont fait maigre recette puisque ni haine ni rancœur ne s'est exprimée chez les parisiens. Seuls quelques agités du bulbe bretons à la brutalité fruste coutumière se sont exprimés, mais ceux-là avaient déjà leur carte.

Droite et extrême-droite sont allés de déconvenues en déceptions amères car plus que tout, Hollande a su, habilement, les déshabiller. Les premiers de la fausse réputation sécuritaire dont ils se targuaient sans raisons réelles ni résultats probants, bien au contraire. Les seconds du drapeau national et de l'hymne qu'ils se sont appropriés lors des réunions annuelles du KluKluxKlan du 1er Mai et les commémorations des anciens des colonies et de la gégéne réunis. 

Dans le cul bien profond !

Avec la COP21, inutile de dire le grotesque et le pitoyable spectacle que  nous offrent le FDG et ses potes d'Europe Bobologie Les Verts qui exigent la remise en liberté de leurs militants cagoulés et casqués qui ont manifesté pacifiquement avec des boules de pétanque et des boulons pour la préservation de la nature. 

Tous ensemble ouais ! Si tous les connards pouvaient se donner la main, ils formeraient une belle guirlande d'empaffés !

Merci François Hollande d'avoir mis à poil cette bande de cons nuisibles et sans scrupules.

13 commentaires:

  1. Réponses
    1. Et paf !

      Quoi elles te plaisent pas mes pin-ups ?

      Supprimer
  2. Superbe ! C'est le texte humoristique le plus réussi qu'il m'ait été donné de lire depuis bien longtemps ! Votre ton pince-sans-rire est absolument irrésistible, encore bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pince sans rire ... pas du tout. Je suis tout à fait sincère dans mon coup de brosse à reluire.

      Supprimer
    2. J'avais bien compris… Mais c'est ce qui rend la chose vraiment irrésistible, pour le coup.

      Supprimer
    3. Content d'avoir provoqué chez vous un sentiment qui s'apparente à de la joie, ça vous changera.

      Supprimer
    4. Vous vous êtes fait une image fausse, je le crains : il n'y a pas d'homme plus joyeux que moi. Je ris à gorge déployé en dansant légèrement sur les ruines.

      Supprimer
    5. Joie et dépit sont deux choses que l'homme amer touille sans modération.

      Vous dansez en ballerines à rubans rose comme il se doit?

      Supprimer
    6. Mais naturellement ! On connaît les usages, tout de même…

      Supprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...