lundi 13 mai 2013

L'art de rien dire.

La presse est sous pression. Un weekend entier avec rien à se mettre sous la dent. Même les couilles du zouave du pont de l'Alma sont restées sèches. 

C'est dire.

Mais c'était sans compter la perspicacité de nos faiseurs d'événements. La palme revient comme toujours au chiffon de papy-mitrailleuse qui titre sans ambiguïté:


Bigre !

S'ensuit un joli article plein de belles phrases contenant des gentils mots formés de superbes voyelles et de coquettes consonnes. (voyez, j'aurais pu moi aussi écrire cette phrase avec peu). 

A ce que je sache, Cahu n'est pas assigné à résidence ni en fuite ! Alors ?

Alors, jouons nous aussi au journaliste du Figaro, tu veux bien ?

" Embarras au PS: Cahuzac a pris un café chez Maurice au bar PMU de Villeneuve, encore une histoire d'argent ?"

" Solférino en émoi : Cahuzac est sorti avec deux baguettes de la boulangerie de son fief, un signal politique ?"

" Scandale à l’Élysée : le gouvernement  savait pour Cahuzac, tout le monde a vu qu'il a acheté douze roses à la fleuriste sur le marché"

" Zizanie à la tête de l'état : Cahuzac a fait la bise à la postière de son quartier, c'est sûr maintenant : il se présente aux élections"

Il nous faut vite fait un couac, une manif pour tous, une inondation ou une vanne de Guaino, on commence à s'emmerder ferme dans les rédactions à droite !

7 commentaires:

  1. Sans déc, va falloir que je le feuillette ce torchon un jour.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne le feuillette pas, je lis les articles sur le net. On ne va quand même pas se mettre à acheter ce truc !

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...