jeudi 29 mars 2012

Sarkozy expulse les morts

Ragaillardi par les sondages, notre président a de nouveau chaussé sa paire de ressorts et sautille dans tous les sens sans craindre les bosses sur la tête. Il reprend des couleurs grâce à l'affaire Merah et compte en faire son quatre-heures jusqu'au bout.

Un de mes (rares) commentateurs avisés a dit un jour que cela se saurait si l'élection présidentielle se gagnait sur un programme. J'admets que c'est complètement stupide et dénué de poésie et d'ambition comme assertion, mais à voir comment Sarkozy mène sa campagne et sa montée dans les sondages alors que son seul programme c'est une resucée de discours ponctuée de grimaces, je me dis qu'il y a un fond de vérité.

Pour jouer à fond la carte terroriste, il voulait expulser le cadavre de Merah vers l'Algérie, pays qu'il ne cesse de citer comme la patrie d'origine du tueur alors qu'il sait pertinemment qu'il est né en France, donc français et par conséquent inexpulsable vivant ou mort. 

Tout dans la campagne de Sarkozy doit être écrit en lettres géantes au néon rouge ! Expulser ceux qui ne respectent pas nos lois, les Terroristes qui tuent nos enfants, vers l'Algérie...mots magiques à grosse résonance dans l'esprit malade de ses supporters hystériques.

Seulement voilà, les autorités algériennes ont refusé net l'inhumation de l'assassin sur leur terre et ils ont eu raison. Les arguments sont sur le quotidien El Watan qui résume le sentiment général des algériens sur cette affaire ... franco-française. 

Contrairement aux sous-entendus et l'agitation présidentielle sur un sujet aussi grave, les points de vue évoqués dans ce journal sont dignes et honorent ceux qui les portent. 

Extraits : 

«Aujourd’hui, il veut se racheter en réhabilitant l’image d’un fils devenu tueur d’enfants pour la transformer en celle d’une victime à travers l’organisation de funérailles d’un héros.» Parlant du père.

«Qu’on l’enterre et on n’en parle plus ! Il lui reste le droit à la sépulture. Non, il n’est pas des nôtres. Il est comme la peste qui nous a plombé dix ans durant.» «Des manifestations auraient dû être organisées pour montrer qu’il nous reste un minimum de dignité dans ce pays. Ne laissons pas notre pays être souillé par un individu qui croit aller au paradis en tuant des enfants.»

«Refuser son enterrement en Algérie, c’est exprimer fermement notre détermination à dire non aux comportements à la fois violents et lâches qui tendent à nous caractériser. Sinon on montrerait à nos enfants et au monde entier que l’Algérie cultive la lâcheté comme valeur.»

 «C’est une honte pour nous les Algériens d’accepter de recevoir la dépouille de ce monstre. C’est un produit français alors qu’il reste là bas ! On n’en veut pas.»

Il ne faut pas oublier que ce père était un trafiquant de drogue en France et, parce qu’il n’a pas réussi là-bas, il est revenu en Algérie. Notre pays ne doit pas être un pays d’accueil pour les terroristes.»   

Message entendu et compris ?

2 commentaires:

  1. Jeudi 29 mars 2012 :

    Depuis 2004, le nombre de pauvres ne cesse de croître.

    La France a 13,5 % de sa population qui vit en dessous du seuil de pauvreté monétaire (c'est-à-dire moins de 950 euros par mois pour une personne seule). Ce chiffre, qui représentait 8,2 millions de personnes en 2009 (dernières statistiques disponibles), n'a fait que se détériorer depuis 2004 (12,6 % à l'époque).

    Plus inquiétant, la très grande pauvreté est elle aussi en augmentation : depuis 2004, le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de 40 % du niveau de vie médian (640 euros pour une personne seule) est passé de 2,5 % à 3,3 % de la population totale, soit 2 millions de personnes. Or à ce niveau d'exclusion, les chances de sortir de la pauvreté deviennent très minces.

    Samedi 24 mars 2012 :

    La fortune de Nicolas Sarkozy a progressé de 30 % depuis son élection en 2007.

    Le Président-candidat évalue son patrimoine personnel à un peu plus de 2,7 millions d'euros, contre 2,1 millions au début de son quinquennat.

    Presque 650.000 euros de plus qu'en 2007. En cinq ans, le patrimoine personnel du chef de l'Etat aura progressé de près de 30 %. Comme l'indique l'édition de ce samedi 24 mars du Journal Officiel, Nicolas Sarkozy dispose désormais d'un patrimoine d'un peu plus de 2,7 millions d'euros. Une fortune qui se décompose de la façon suivante : contrats d'assurance-vie (2,58 millions dont 2,3 auprès de la banque HSBC France), diverses collections (autographes, montres, statuettes) estimées à 100.000 euros, ainsi que 56.919 euros crédités sur le compte courant ouvert au nom du couple, toujours auprès de HSBC France.

    http://www.challenges.fr/elections-2012/20120324.CHA4646/la-fortune-de-nicolas-sarkozy-a-progresse-de-30-depuis-son-election-en-2007.html?google_editors_picks=true

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...