vendredi 3 septembre 2010

La racine du mal.

J'aimerais signaler l'article paru sur Le Quotidien d'Oran rapporté par Courrier International intitulé : Du droit de ne pas faire ramadan. Il nous parle d'un collectif de blogueurs marocains appartenant à un mouvement alternatif qui prône l'idée "de défendre les droits de ceux qui ne veulent pas observer le jeûne pendant le ramadan".

Je fais partie de ceux qui reprochent souvent aux personnes d'origine arabe ou maghrébine (supposés de religion musulmane) de ne pas prendre suffisamment  de distance par rapport au dogme et les accuse souvent d'auto-censure lorsqu'il s'agit de traiter de sujets ayant une relation quelconque avec l'Islam. 

Lorsque ces sujets sont évoqués en France, ils sont à tort  qualifiés  de "sensibles". Je dis à tort car en république laïque, les sujets sur les religions devraient être approchés de façon banale et détachée comme pour tout autre sujet. Le fait même d'entériner que toute discussion sur l'Islam en France est "sensible" est à mon point de vue du grain donné à moudre et une fourniture d'armes gratuite aux deux camps (extrême droite et intégristes islamistes) qui aimeraient que notre pays renonce à ses principes fondateurs qui sont la laïcité, la solidarité, l'intégration et le refus du communautarisme. Aucun sujet tabou en terre républicaine car force est à la loi.

Le problème est autrement plus épineux chez nos voisins au Maghreb. Ce collectif ainsi que d'autres en Algérie et en Tunisie, ont d'autant plus de mérites car ils osent contester la pratique sur des terres dites "musulmanes" et c'est un tout  programme.Ces actions sont d'autant plus à encourager et à soutenir car les protagonistes prennent de vrais risques. Ces pays ont , a des degrés différents, érigé l'Islam religion d'état pour diverses raisons historiques, politiques internes, convenances personnelle (c'est un autre sujet très vaste ) De plus, ils se trouvent soumis à la pression islamiste et cèdent de plus en plus le terrain devant eux pour ne pas entrer en conflit direct et risquer non-pas des petits troubles, mais un vrai soulèvement qui ferait vaciller leur pouvoir.

Ces gars ont du mérite et du courage. Ils dénoncent un système  arbitraire et demandent du soutien de la part des politiciens de leurs pays. Nos politiciens  doivent aussi soutenir toutes les initiatives allant dans ce sens en France. Ils doivent non seulement condamner mais aussi mettre les instances chargées du culte musulman devant leurs responsabilités et leur fournir un cadre institutionnel et les moyens républicains pour que cette religion soit vécue en France  aussi paisiblement que toutes les autres. Il ne faut pas laisser la parole se libérer à l'avantage des extrémistes de tous bord . Il ne faut pas leur laisser le champ libre car ils n'auront de cesse de se créer des occasions pour tester la solidité de nos principes.




7 commentaires:

  1. Fail ! Faut lire l'avertissement, en haut à droite mon pépère !

    RépondreSupprimer
  2. Très bon billet Captain, mais c'est déjà le cas qu'on teste la solidité de nos institutions républicaines et laïques non?

    RépondreSupprimer
  3. Oui, tous les jours et à l'occasion de chaque nouvelle ponte de réformes, à chaque mot prononcé et à chaque coup de matraque. A chaque coup de menton et à chaque Une du Figaro, le journal qui tâche lorsqu'on s'en sert :)

    RépondreSupprimer
  4. Bravo ! Je n'avais pas lu cet article de C. International, j'y vais.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou, je commentais chez toi au même moment ! Bon billet aussi. Je suis d'accord ...la preuve .

    RépondreSupprimer
  6. Excellent billet, c'est vrai.
    Je n'avais pas lu l'article de Rue89 citant l'Express.
    Ils devaient préparer le débat sur l'identité nationale...
    En tous cas, nous devons tous pouvoir en parler en toute sérénité sans être traités de racistes, ce qui est loin d'être mon cas.
    Je publie beaucoup sur le sujet, en ce moment, pour essayer de remettre les religions dans la sphère privée comme cela a toujours été.
    C'est pourquoi l'affaire des Quick halal m'a intéressée, la Caisse des Dépôts, une institution publique est actionnaire.
    On n'hésite pas à fouler certaines valeurs toujours dans un but lucratif.
    Personnellement, cela me dérange.

    RépondreSupprimer
  7. Alicia, merci. Nos gouvernants jouent aux apprentis sorciers avec ces questions pour se garder des cartouches au cas il faudrait mettre de l'huile sur le feu (selon l'actualité du moment)Ils ont largement les moyens de trancher sur ces sujets !
    Ils aiment les musulmans qui viennent faire du shopping sur les champs-elysées et qui font du prêt financier hallal à taux réduit , ceux-là même qui arment les mecs qui se font exploser sur les marchés de Bagdad. Tout le monde le sait!

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...