vendredi 27 juillet 2012

Toujours plus haut, toujours plus loin ... toujours plus cher.

Les métallos du Nord et de Belgique qui viennent à peine d'éteindre leur dernier fourneau vont être ravis de savoir que leur ancien patron va courir les derniers mètres avec la flamme olympique. 

Il portera ainsi bien haut les couleurs de cette industrie pour redonner fierté et courage à ses anciens salariés qui en auront  besoin quand ils devront franchir le seuil de Pôle-emploi.  

Salut et merci pour tout les gars !

Lakshmi Mittal a donné l'ultime coup de barre de fer sur la tête de la métallurgie européenne en payant 28 millions d'euros le droit de courir 100m avec la flamme olympique devant les caméras du monde entier : l'esprit de Coubertin est sauf car comme l'indique si justement la charte olympique, la responsabilité sociale ... et le respect des principes éthiques fondamentaux universels sont valorisés.

L’Angleterre, patrie  du business, de l'optimisation fiscale et grande pourvoyeuse de tapis rouges s'est fait offrir une belle tour de 115 mètres par le milliardaire indien. On la compare déjà à celle de Gustave Eiffel pour les questions d’esthétique qu'elle suscite. Qui d'autre que les Anglais pour planter cette stèle funèbre à la mémoire de la sidérurgie européenne, scellant ainsi  le tombeau du prolétariat et du monde ouvrier ? 

La finance a terrassé le travail ... la logique libérale est respectée.

Les milieux d'affaires européens et les héritiers d'industries ont livré notre économie aux pays émergents et aux force du fric. Nous pourrions admettre que c'est de bonne guerre finalement. Que le cycle de l'enrichissement et du progrès doit profiter aux autres nations et qu'il nous faudrait accepter la nouvelle donne économique.

Mais on constate que les idéaux et les principes sont bradés. Ils sont livrés en supplément gratuit à des enfants pourris-gâtés qui cherchent comme par vengeance à fouler au pied ce à quoi leurs anciens adversaires tenaient le plus : Éthique, respect des règles sociales, laïcité ... etc. Toutes ces grandes choses inestimables qui n'appartiennent à aucun comité sportif ni à aucun état.

Londres et le CIO nous ont joué un très mauvais scénario Bollywood.


6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Pas stigmatiser les bons morceaux de viande.

      Supprimer
  2. on aurait du l'embaucher comme porte cible dans tous les concours de tir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on est pas loin du bon vieux coup de pelle rouillée.

      Supprimer
  3. C'est tristement vrai ... ça me dégoûte.

    RépondreSupprimer

Bienvenue sur le rafiot. Je n'ai aucune tolérance pour les commentaires : injurieux, vulgaires ou racistes. Restez courtois envers les autres commentateurs et prenez un pseudo car les anonymes ne seront pas admis à bord.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...